La Voix de l’Est
Vêtements: se réendetter pour poursuivre 115 ans de tradition

Zone vers la relance

Vêtements: se réendetter pour poursuivre 115 ans de tradition

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
«Pour avoir les liquidités nous permettant de rester en affaires, nous avons choisi de nous réendetter. Et comme la majorité des détaillants, nous nous sommes demandé s’il n’était pas préférable de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers pour nous donner le temps de nous réorganiser.»
Automobile : limiter les dégâts

Zone vers la relance

Automobile : limiter les dégâts

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
«Si les ventes de véhicules neufs atteignent entre 60% et 70% de celles obtenues en 2019, ça sera un baume sur l’année 2020», soutient Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis des concessionnaires automobiles de la grande région de Québec.
Commerce de détail: des marchands sur la corde raide

Zone Vers la relance

Commerce de détail: des marchands sur la corde raide

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps ! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l'avenir. Comment se relever de cette pause ? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements ? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui: le secteur du commerce de détail. Dernier de 4
La forêt dans votre assiette

Zone vers la relance

La forêt dans votre assiette

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est
Munis de leur sac à dos vide et de bonnes bottes, Jérémie Postel, Manuel Girard et Alain Brunelli disparaissent sous la cime des arbres. Jérémie est devant, il connait mieux le sentier sauvage que seuls les habitués peuvent voir. Ils enjambent les branchages, traversent un petit fossé grâce à un tronc d’arbre vert de mousse, puis une plantation de conifères les mène vers une prairie entretenue par le propriétaire des lieux pour la période de chasse. Le trio, suivi des représentants des La Voix de l’Est, ne chasseront pas le gibier, mais plutôt les bourgeons de sapin.
Quand la pandémie mène à un projet maraîcher

Zone vers la relance

Quand la pandémie mène à un projet maraîcher

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est
L’agriculture maraîchère est devenue une histoire de famille pour Rémi Fournier. Devant l’arrêt imposé par la COVID-19 au pays, il s’est lancé à corps perdu dans l’agriculture bio-intensive*, inspiré des enseignements de Jean-Martin Fortier. Alors qu’il n’y connaissait rien en matière de production maraîchère, il s’est levé un beau matin de mars et il s’est dit: « On le fait ! Avec mes parents, ma sœur avec son petit bébé et son chum, on s’est confinés ensemble pour démarrer le projet. » La ferme maraîchère Au cœur du Pinacle a vu le jour à Frelighsburg.
Les autocueilleurs bienvenus dans les champs

Zone vers la relance

Les autocueilleurs bienvenus dans les champs

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
La décision du gouvernement du Québec de permettre l’autocueillette de fruits et légumes cet été a été accueillie avec un soupir de soulagement par plusieurs producteurs agricoles de la région, dont la propriétaire de la Fruitière des Cantons, à Shefford.
Ferme Simard : ruée vers les paniers de produits frais

Zone vers la relance

Ferme Simard : ruée vers les paniers de produits frais

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Si certains secteurs agroalimentaires ont été rudement touchés par les conséquences de la pandémie, d’autres ont bénéficié d’un engouement des consommateurs pour l’achat local. C’est le cas de la ferme Simard, qui a vu exploser ses abonnements pour les paniers de fruits et légumes frais. Les abonnés de l’entreprise de Sainte-Anne-de-Beaupré sont passés de 175 l’an dernier à 400 cette saison.
Exceldor : perte de 15 M$ en trois mois

Zone vers la relance

Exceldor : perte de 15 M$ en trois mois

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
La pandémie du coronavirus plombe la rentabilité d’Exceldor. La coopérative spécialisée dans l’abattage, la transformation et la commercialisation de la volaille estime que la crise lui a coûté près de 15 millions $ au cours des trois derniers mois.
Secteur agroalimentaire: Des nuits blanches en attendant que la crise passe

Zone vers la relance

Secteur agroalimentaire: Des nuits blanches en attendant que la crise passe

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l’avenir. Comment se relever de cette pause? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui : le secteur agroalimentaire. 3e de 4. Prochain rendez-vous le samedi 20 juin
Simard cuisine et salle de bains: du pain sur la planche

Zone Vers la relance

Simard cuisine et salle de bains: du pain sur la planche

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Depuis le début de la pandémie, Simard cuisine et salle de bains de Saint-Tite-des-Caps a trouvé une façon de maintenir en activité une partie de son usine en signant une collaboration avec deux partenaires pour produire des panneaux de protection en plexiglas. Ces produits entièrement québécois sont commercialisés un peu partout au Québec.
Secteur de la construction : L’enjeu de la productivité

Zone vers la relance

Secteur de la construction : L’enjeu de la productivité

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps ! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l’avenir. Comment se relever de cette pause ? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements ? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui: le secteur de la construction. 2e de 4. Prochain rendez-vous le samedi 13 juin
Cafetière sans contact : commander son café à partir de son téléphone intelligent

Vers la relance

Cafetière sans contact : commander son café à partir de son téléphone intelligent

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Depuis le début de la pandémie, une peur s’est installée : tout ce qu’on touche peut représenter une menace de contamination à la COVID-19. Soucieux de la crainte que peuvent éprouver les travailleurs en commandant leur café, Cafection/Evoca de Québec vient de lancer une nouvelle application qui permet, d’un simple clic sur son téléphone intelligent, que son café soit versé selon ses goûts sans toucher à la machine.
Évier portatif sans contact : pouvoir se laver les mains n’importe où

Vers la relance

Évier portatif sans contact : pouvoir se laver les mains n’importe où

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Depuis les débuts de la pandémie, le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, ne cesse de le répéter : l’un des meilleurs freins à la propagation de la COVID-19 est le lavage fréquent des mains. Festo Didactique l’a vite compris. L’entreprise de Québec a ainsi créé un outil pratique pour permettre le lavage des mains en tous lieux: un évier portatif sans contact.
Secteur manufacturier: L’amorce de la traversée du désert

Vers la relance

Secteur manufacturier: L’amorce de la traversée du désert

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
Quel printemps! Une crise sanitaire. Le Québec mis sur pause. Puis une reprise graduelle des activités après le confinement. Dans ce contexte, les quotidiens de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) sondent des acteurs de secteurs névralgiques de l’économie sur la situation actuelle et l’avenir. Comment se relever de cette pause? Y a-t-il des modèles pour faire face aux inévitables défis des changements? Il y a des initiatives qui ouvrent la porte à des remises en question à tous les niveaux des entreprises. Parlons donc ouvertement de la relance. Aujourd’hui : le secteur manufacturier. Prochain rendez-vous : le samedi 6 juin