La Voix de l’Est
Les femmes et le génie

ZONE

Les femmes et le génie

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
ZONE / Mars marque le mois national du génie au Canada. Pour l’occasion, les Coops de l’information font le point sur la place des femmes en génie avec la présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), Kathy Baig, et avec divers intervenants. Des étudiantes témoignent de la discrimination qui est encore bien présente en 2022. Deux ingénieures inspirantes, Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval, et Marie-Claude Houle, présidente et chef de la direction de la compagnie de construction EBC, racontent leurs parcours académique et professionnel qui a débuté par une passion pour les mathématiques. Enfin, Kathy Baig fait le bilan de son mandat de six ans à la présidence de l’OIQ alors qu’elle s’apprête à tirer sa révérence. Bonne lecture ! 
Sophie D’Amours et Marie-Claude Houle : des modèles pour inspirer les filles

ZONE

Sophie D’Amours et Marie-Claude Houle : des modèles pour inspirer les filles

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
ZONE / «La méconnaissance du génie est encore manifeste chez les jeunes filles», affirme la présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), Kathy Baig. «Nous manquons de modèles féminins. Ça prend plus d’ingénieures dans des postes de leadership. Et celles qui s’y retrouvent doivent partager leur parcours.» 
Plus de femmes en génie. Plus de diplômés étrangers aussi

ZONE

Plus de femmes en génie. Plus de diplômés étrangers aussi

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
ZONE / À la recherche de 50 000 nouveaux professionnels d’ici 2020 pour répondre aux besoins liés à la croissance économique, aux 1000 départs à la retraite prévus bon an mal an et à la mobilité interprofessionnelle, le monde du génie ouvre ses portes à la diversification de la profession d’ingénieur.