Une athlète bélarusse dit avoir été forcée à rentrer chez elle et craint pour sa vie

Graham Dunbar
La Presse Canadienne
Daniel Kozin
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
La sprinteuse bélarusse Krystsina Tsimanouskaya soutient que les dirigeants de son équipe olympique ont tenté de l’expulser du Japon dans ce qui a mené à une dispute à l’aéroport Haneda de Tokyo, dimanche soir.