Lauriane Genest se dirige à Tokyo avec le vent dans les voiles.
Lauriane Genest se dirige à Tokyo avec le vent dans les voiles.

Un changement de voie bénéfique pour la cycliste Lauriane Genest

Philippe Chabot
Philippe Chabot
Le Soleil
«Je ne me voyais vraiment pas faire les Jeux olympiques en vélo.» En effet, jusqu’en 2014, la cycliste sur piste Lauriane Genest pratiquait religieusement le patinage artistique dans l’espoir de devenir la prochaine Joannie Rochette.