Yann Joseph (à gauche) a amassé 23 points en 20 matchs jusqu’ici.

Yann Joseph croit encore aux Maroons

Les Maroons disputeront leur dernier match en saison régulière samedi soir en affrontant le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine à l’aréna Jacques-Chagnon. Et bien que les dernières semaines aient été très difficiles, Yann Joseph avoue qu’il y croit encore.

« L’idée, c’est de jouer un bon match contre le Cap, question d’arriver en séries avec une certaine confiance, explique-t-il. Après ça, tout peut arriver, tout est possible. »

Joseph s’est rappelé la saison 2010-2011 qu’il a vécue avec le défunt Saint-François de Sherbrooke, dans la Ligue nord-américaine. Le bonhomme, qui a amassé plus de 600 points dans la LNAH, en a vu d’autres.

« Tout le monde nous prédisait une grosse saison et on a joué bien en deçà de nos possibilités. Mais ça a fini par cliquer lors des derniers matchs du calendrier, on a connu des séries du tonnerre et on a gagné la finale en quatre matchs ! Au hockey, il faut toujours y croire. »

Joseph était parmi les braves qui ont fait le voyage à La Tuque la semaine dernière. Et il est d’avis que ce match, malgré la défaite de 10-3, a solidifié l’esprit d’équipe.

« Les propriétaires avaient nolisé un autobus et ça a fait du bien d’être ensemble pendant un long voyage comme ça. On savait que ça allait être une soirée difficile, mais on a quand même eu du plaisir en se rendant à La Tuque. Et une fois là-bas, on s’est tenus, on n’a jamais lâché. Je vous le dis, il y a eu du positif dans cette soirée. »

La saison des Maroons n’a pas été celle qu’on prévoyait. Du moins celle que les dirigeants prévoyaient. Mais toujours selon Joseph, les choses changent vite parfois.

« Les séries, c’est une autre saison. Je sais que Jason [Crack] et Charles [Power] devraient revenir bientôt. Avec notre alignement complet, je demeure convaincu qu’on peut battre tout le monde. »

Joseph a amassé 23 points, dont 10 buts, en 20 matchs jusqu’ici. Il hésite quand on lui demande s’il est satisfait de sa saison.

« Honnêtement, je pensais que j’aurais eu plus d’impact sur l’équipe. Mais j’ai toujours donné mon maximum. »

Plus de munitions

Les Maroons (8-11-2) auront autrement plus de munitions qu’à La Tuque, samedi soir, face au Climatisation Cloutier (13-6-2). Jason Crack, Charles Power et Charles-Antoine Jolin sont encore sur la touche, Maxime Roy n’est pas disponible, David Godbout est encore suspendu, mais le reste de la formation est intacte. François Lacerte sera devant le filet.

On ne saura qu’à la fin de la soirée de samedi à quel rang exactement finiront les Maroons. Avant les matchs disputés vendredi soir dans la Ligue senior AAA, ils pouvaient encore espérer finir sixièmes.