«J’aime les défis et c’en est un beau», a expliqué Yan Pellerin à l’aube de son tout premier combat en boxe professionnelle.

Yan Pellerin en mission

Yan Pellerin s’est donné une mission en vue de son premier combat en boxe professionnelle, jeudi soir, au Casino de Montréal : démontrer aux gens de la boxe qu’il a sa place dans ce sport.

« Il y a des gens qui ne sont pas impressionnés par les athlètes d’arts martiaux mixtes qui font le saut en boxe, a expliqué le Granbyen, mercredi midi, tout juste après la pesée officielle en prévision de sa bataille. Moi, je veux montrer que j’ai ma place en boxe, que je ne suis pas là juste pour remplir la carte. En fait, je veux le montrer et je vais le montrer ! »

Pellerin a rendez-vous avec le Mexicain Fernando Castillo, un autre transfuge des arts martiaux mixtes, dans un combat de poids lourds-légers. Sa fiche en boxe est de deux victoires et deux défaites, ses victoires ayant été remportées par KO.

« Ce n’est pas un jambon, je peux vous le dire ! Il compte deux KO et il a atteint la limite lors de ses deux défaites. Je ne m’attends pas à une partie de plaisir. C’est un combat prévu pour quatre rounds et je suis prêt pour quatre rounds… même si je vise le KO. »

Pellerin a fait osciller l’aiguille de la balance à 189,6 livres lors de la pesée. Castillo, lui, à 184,6 livres.

« Je suis top shape !, a lancé Pellerin. Je me sens bien dans ma tête comme dans mon corps. »

Pour le plaisir 
Yan Pellerin, qui a été entraîné par Lazslo Marien, un entraîneur de niveau national, a répété qu’il se lançait en boxe pour le plaisir, « pour le gros fun ».

« J’aime les défis et c’en est un beau. J’ai 37 ans, bientôt 38, mais je ne me suis jamais senti aussi bien dans ma peau. Je sais que certaines personnes me trouvent un peu fou de faire le saut en boxe à mon âge, mais c’est correct, les gens ont le droit de penser ce qu’ils veulent. Anyway, je le fais pour moi, pas pour les autres. »

Pellerin compte 24 combats en arts martiaux mixtes (11-13). Il affirme d’ailleurs qu’il n’a pas tiré un trait sur sa carrière de combattant.

Steve Bossé fera aussi ses débuts en boxe jeudi soir après avoir fait carrière en arts martiaux mixtes. Marie-Ève Dicaire se retrouve aussi sur la carte présentée par Groupe Yvon Michel.