Tiger Woods a quitté la clinique où il a reçu de l'aide pour gérer les médicaments antidouleur qu'on lui a prescrits.

Woods a complété un programme intensif en lien avec ses médicaments

Tiger Woods a quitté la clinique où il a reçu de l'aide pour gérer les médicaments antidouleur qu'on lui a prescrits, disant qu'il va continuer d'être alerte quant à ce genre de choses.
Il a consulté après son arrestation en lien à de la conduite avec les facultés affaiblies en Floride à la fin mai, quand on l'a trouvé endormi au volant.
Woods a dit à la police qu'il prenait divers médicaments prescrits. On n'a pas trouvé d'alcool dans son système.
Le mois dernier, Woods a fait savoir par communiqué qu'il recevait de l'aide professionnelle pour gérer son recours à des médicaments pour de la douleur et un trouble du sommeil.
Le gagnant de 14 tournois majeurs a été opéré au dos en avril.
Lundi, Woods a écrit sur Twitter avoir récemment complété un «programme intensif privé». Il ajoute qu'il va continuer à recevoir les conseils de médecins, de sa famille et de ses amis, puis il termine en exprimant sa gratitude pour tout le soutien reçu.