William Leblanc a déjà amassé 22 points depuis le début des séries.

William Leblanc ne prend rien pour acquis

Les Inouk pourront s'assurer d'une place en demi-finale de la Ligue de hockey junior AAA dimanche après-midi. Mais voilà, William Leblanc s'attend à ce que la quatrième victoire de cette série face aux Forts de Chambly soit la plus difficile à arracher.

«C'est un classique, mais c'est vrai quand même, explique Will The Thrill. Pour aller chercher la dernière victoire d'une série, il faut souvent travailler très, très fort, encore plus fort que d'habitude. Ce sont des joueurs qui ont du coeur de l'autre côté et ils ne se laisseront pas abattre comme ça. D'autant plus que le match sera disputé chez eux. Vraiment, ce serait une erreur de prendre quoi que ce soit pour acquis.»

Et les Forts ont démontré qu'ils n'abandonnaient pas facilement vendredi soir au centre sportif Léonard-Grondin. Eux qui tiraient de l'arrière 5-1 après deux périodes, ils ont réduit l'écart à 5-4 en fin de troisième avant que Jérémie Major ne mette le match hors de leur portée grâce à un but enregistré dans un filet désert. On le répète, les Inouk ont eu chaud.

«On a réussi à s'en sortir, mais c'est vrai que ça aurait pu mal tourner, reprend Leblanc, qui a déjà amassé neuf buts et 22 points jusqu'ici en séries. Marc-Antoine (Dufour) a été excellent, c'est lui qui a fait la différence en bout de ligne.»

La fin de match cahoteuse de vendredi est peut-être toutefois la meilleure chose qui pouvait arriver aux Inouk. Il serait ainsi très étonnant que les Granbyens débarquent au centre sportif Robert-Lebel avec un excès de confiance dimanche. On peut d'ailleurs vous certifier que c'était loin d'être la fête dans la vestiaire à la suite de la troisième victoire.

«On a joué sur les talons et on n'avait pas de raisons de le faire», mentionne Patrice Bosch, qui reviendra sûrement sur la fin de match de vendredi en s'adressant à ses joueurs à Chambly.

Les Inouk ont aussi intérêt à ne pas étirer le plaisir face aux Forts. Champions du calendrier régulier, les Cobras de Terrebonne sont débarqués à Saint-Gabriel-de-Brandon samedi soir avec une avance de 3-0 dans leur série face aux Prédateurs et ce sont eux qui devraient se dresser sur la route des Granbyens en demi-finale si, bien sûr, les deux équipes en question terminent avec succès le travail entamé en ronde des huit.

Dans les autres séries, le Collège Français de Longueuil mène 3-0 face aux Braves de Valleyfield alors que le Titan de Princeville dominent 3-1 contre les Panthères de Saint-Jérôme. Ces deux duels pourraient aussi prendre fin dimanche.