Benjamin Lussier et Samuel Nadeau (sur la photo) ont marqué leurs premiers buts respectifs dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec dimanche après-midi.

William Leblanc brille encore contre l’Everest

Menés par un William Leblanc toujours aussi dominant, les Inouk se sont facilement imposés 10-3 face à l’Everest de la Côte-du-Sud dimanche après-midi. La formation granbyenne est donc invaincue à ses sept derniers matchs.

Comme il l’avait fait à Montréal-Est vendredi soir, Leblanc a marqué quatre fois contre l’équipe d’expansion. Il avait d’ailleurs déjà complété un tour du chapeau au terme de la première période. Un autre titre de joueur offensif de la semaine semble poindre à l’horizon...

« J’étais un peu fatigué après tous ces matchs disputés à la Coupe de l’Est du Canada, donc je suis content de voir que les choses ont plutôt bien été pour moi », a indiqué celui que l’on surnomme maintenant « Will The Thrill », avec toute la modestie qui le caractérise.

Leblanc a enfilé 39 buts en 24 rencontres cette saison, et ce, même s’il fait assurément l’objet d’une surveillance accrue. « Je joue aussi avec d’excellents joueurs, donc je ne m’en fais pas trop... », a-t-il souligné.

Un retour payant

Raphael Bouchard a également connu un bon match pour les locaux, lui qui a récolté un but et deux mentions d’aide. Rappelons que Bouchard avait décidé de mettre le hockey compétitif de côté l’été dernier. Il s’est toutefois laissé tenter par un retour vendredi.

« Les gars m’ont convaincu, parce qu’on a vraiment une belle gang ici à Granby. Les coachs avaient aussi de bons arguments », a expliqué le nouveau numéro 91 des Inouk.

« Je devrais maintenant avoir un rôle plus offensif. Je suis un patineur assez rapide, qui peut être utilisé dans les deux sens du jeu. »

Bouchard a confirmé qu’il restera avec l’équipe jusqu’à la fin de la saison. Il forme déjà un trio intéressant en compagnie de Tristan Belliveau (un but et deux passes contre l’Everest) et Laurent Minville (trois passes).

Revenu tout récemment dans le giron des Inouk, Raphael Bouchard connaît déjà du succès en compagnie de Tristan Belliveau et Laurent Minville.

« On voyait Raphael comme un attaquant de premier plan en vue de cette saison. Donc de pouvoir l’ajouter à notre formation à ce stade-ci, c’est un gros plus pour nous », a mentionné Patrice Bosch, entraîneur-chef et directeur général des Inouk.

Pour sa part, le défenseur Charlie Risk a marqué deux fois en l’espace de 20 secondes lors du premier engagement.

Benjamin Lussier et Samuel Nadeau ont complété la récolte offensive granbyenne avec leurs premiers buts respectifs dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. « Ce n’est pas toujours facile pour les joueurs qui reçoivent moins de temps de glace. Mais ils ont continué de travailler fort et leurs efforts sont récompensés. Le mérite leur revient totalement », a ajouté Bosch.

Utilisés avec Leblanc sur le premier trio, Louis-Philippe Denis et Nicolas Roy ont amassé trois aides chacun.

L’ex-Inouk Maxime Charbonneau a été l’une des rares sources d’espoir pour l’Everest. L’attaquant de 20 ans a déjoué Marc-Antoine Dufour (26 arrêts) à deux reprises sur le jeu de puissance.

Chassé du match avant d’être renvoyé dans la mêlée, le gardien Félix-Antoine Leblond a bloqué un total de 23 rondelles devant la cage des visiteurs. Dans l’intervalle, Xavier Bolduc a cédé trois fois sur huit tirs.

Plusieurs absents

L’Everest devait composer avec un défi supplémentaire en l’absence de l’attaquant Yan-Cédric Goudreault et du défenseur Mathieu Ferland, deux de leurs meilleurs éléments.

Pour leur part, les Inouk évoluaient notamment sans Thomas Caron (toujours avec Québec dans la LHJMQ) et Nathan Martel (suspendu). Nicolas Nadeau a quant à lui été victime du surplus de joueurs de 20 ans.

Le club granbyen sera inactif jusqu’à dimanche prochain, alors qu’il affrontera le Collège Français à Longueuil.