Les gens de la Ligue Richelieu ont souhaité la bienvenue à Daniel Roy et à sa conjointe Karine à l’intérieur de leur circuit.

Waterloo dans la LHSR: c’est confirmé

C’est officiel et confirmé, Waterloo aura son équipe dans la Ligue de hockey senior A Richelieu la saison prochaine. Les gouverneurs ont voté en faveur de l’arrivée du club de Daniel Roy au sein de leur circuit à l’occasion d’une réunion tenue à Saint-Hubert, la ville des Mustangs, mardi soir.

« On a été accepté officiellement à 22 h 25, a expliqué Roy, très heureux, après une courte nuit de sommeil. Je ne sais pas si le vote a été unanime, mais je sais qu’on a passé ! »

Roy, qui embrasse à nouveau l’aventure du hockey avec sa conjointe Karine, avoue qu’il s’est ennuyé après avoir vendu les Maroons à Christian Roy, David Godbout et Jackie Racine l’été dernier.

« J’aime le hockey, mais le vivre de l’intérieur, c’est tellement l’fun. Ça m’a manqué, vraiment. J’ai assisté à plusieurs matchs, que ce soit des Inouk, des Maroons ou de la LHSR en tant que spectateur, mais ce n’était pas pareil. »

Roy l’a répété, son équipe va s’appeler les Maroons. Il a déjà commencé à travailler sur le chandail que le club va porter.

« J’ai trois idées de modèle devant moi. On va créer une page Facebook très bientôt et on va demander aux gens ce qu’ils en pensent. Je veux que les amateurs participent, qu’ils soient impliqués dans certaines décisions. »

Le chandail, c’est une chose, mais Roy planche en même temps sur d’autres dossiers, plus importants encore. Il se cherche un entraîneur en chef et il s’apprête à solliciter des commanditaires.

« Depuis que La Voix de l’Est a publié un texte la semaine dernière annonçant que Waterloo jouera dans la Ligue Richelieu, il y a eu beaucoup de réactions et beaucoup de réactions positives. Les seuls commentaires négatifs que j’ai lus sur les réseaux sociaux sont ceux de gens qui pensent qu’on n’a pas le droit de se battre dans la Ligue Richelieu. Oui, que je leur dis, il y a de la bataille maintenant dans la Ligue Richelieu. Pour le reste, il y a beaucoup d’enthousiasme. »

Waterloo hérite d’une équipe d’expansion. Jusqu’à preuve du contraire du moins. Car il y a présentement un litige par rapport à la liste de joueurs du club de Marieville, qui a cessé ses opérations avant la fin de la dernière saison. Waterloo pourrait, peut-être, mettre la main sur la liste en question.

Il semble par ailleurs que Vaudreuil-Dorion pourrait aussi se joindre à la LHSR. Pour le reste, les huit autres équipes (Acton Vale, Bedford, Farnham, Saint-Hilaire, Saint-Gabriel-de-Brandon, Saint-Roch-de-l’Achigan, Saint-Hubert et Varennes) seront de retour la saison prochaine.

« La Ligue Richelieu est une belle ligue, qui s’en va à la bonne place. Je suis content d’être là », a repris Daniel Roy.

Par ailleurs, Roy a tenu à préciser qu’il ne souhaitait pas de malheurs aux Maroons, ceux de la Ligue senior AAA.

« Je ne sais pas où ils vont jouer, mais je souhaite aux propriétaires le meilleur pour la suite. J’ai contribué à bâtir cette équipe et je ne veux pas qu’elle disparaisse. »