La Voix de l’Est
«On m’avait dit que les Inouk étaient une organisation sérieuse et assez prestigieuse, et j’ai pu confirmer tout ça à mon arrivée ici. La nouvelle direction veut clairement inculquer une attitude positive», a souligné l’attaquant Vincent Lévesque.
«On m’avait dit que les Inouk étaient une organisation sérieuse et assez prestigieuse, et j’ai pu confirmer tout ça à mon arrivée ici. La nouvelle direction veut clairement inculquer une attitude positive», a souligné l’attaquant Vincent Lévesque.

Vincent Lévesque, un cadeau venu de Chambly

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Il n’y a pas si longtemps, plusieurs se demandaient qui allait bien pouvoir mener l’attaque des Inouk cet automne. Une partie de la réponse se trouvait une quarantaine de kilomètres plus loin sur la route 112. La formation granbyenne a notamment profité du repêchage de dissolution de Forts de Chambly pour obtenir le vétéran Vincent Lévesque.