«C’est une belle sensation, un bon feeling», a expliqué Vincent Berthiaume.

Vincent Berthiaume : un titre en sportsman… avant de goûter aux modifiés

Dominant tout au long de la saison sur la piste d’un quart de mille de terre battue de Saint-Eugène-de-Ladrière, Vincent Berthiaume a officiellement été couronné en classe sportsman à l’Autodrome BSL.

«C’est une belle sensation, un bon feeling, a avoué le Granbyen de 16 ans. Je n’allais pas à BSL cette année avec l’idée de remporter le championnat, mais davantage pour prendre de l’expérience sur courte piste. Ce championnat démontre simplement que je progresse bien et que j’ai été très bien entouré par les gens de mon équipe, à commencer par Pierre et Gilles Gagné, qui m’ont toujours préparé une voiture parfaite.»

Berthiaume a terminé deuxième, samedi, lors de la finale de 50 tours. Après avoir remporté six victoires au cours de la saison, il n’avait besoin que de terminer parmi les quatre premiers pour mettre la main sur le titre

«J’ai joué de prudence en finale, je n’ai pas forcé la note, surtout que j’avais eu un accrochage en qualification», a-t-il repris.

S’il s’agit de son titre le plus important en carrière, Berthiaume commence à être habitué aux récompenses. Ainsi, après avoir été champion de la série G-Kart de l’Autodrome Granby en 2015, il a été nommé recrue de l’année en slingshot junior en 2016, en STR en 2017 et en sportsman à l’Autodrome en 2018.

Certains diront qu’il n’y avait pas toujours beaucoup de voitures au rendez-vous à l’Autodrome BSL, mais il n’en demeure pas moins que Berthiaume a eu le dessus sur des pilotes comptant pour la plupart de nombreuses années d’expérience.

En modifié, à temps partiel

À 16 ans, Vincent Berthiaume a clairement un très beau potentiel. Et ce potentiel, il va commencer à l’exploiter dans les grandes ligues, en modifié, à compter de la saison prochaine.

«Je vais courir au moins cinq fois en modifié, dont quelques fois à Granby, a-t-il annoncé. Ce sera un nouveau défi, un gros défi, mais j’ai très hâte.»

Berthiaume n’a pas voulu dire à quelle équipe il va se joindre, mais paraît-il qu’il s’agit d’une équipe «établie», pour reprendre les mots des gens de son entourage. On devrait en savoir plus bientôt.

Pour le reste, il entend défendre son titre à l’Autodrome BSL et rouler plus souvent que cette année en sportsman à l’extérieur du Bas-Saint-Laurent. On ne l’a vu qu’une seule fois, cette saison, à Granby.