Charles-Antoine Poirier-Turcot a bloqué 28 lancers pour les Inouk dans la victoire.

Victoire des Inouk: Jacob Dupont sauve la mise

L’entraîneur Patrick Bergeron avait raison de se méfier du Révolution. La formation de Saint-Lazare a de nouveau donné du fil à retordre aux Inouk vendredi soir. Le but de Jacob Dupont en prolongation a toutefois permis aux locaux de soutirer une courte victoire de 4-3.

Alors que le jeu semblait embourbé dans le territoire du Révolution, Dupont a surpris tout le monde avec un solide tir des poignets. La rondelle ayant ricoché contre le poteau à sa droite, le gardien David Hamel n’y pouvait pas grand-chose. 

Avec 39 arrêts à sa fiche, Hamel n’a d’ailleurs pas à rougir de sa performance. À l’autre bout de la glace, Charles-Antoine Poirier-Turcot a bloqué 28 lancers pour signer la victoire. 

Les Inouk ont pu compter sur une autre solide performance de Maxime Borduas, qui a amassé un but et deux aides. William Leblanc et Joachim Vachon ont également trouvé le fond du filet pour Granby.

Compte tenu de ce résultat, le Révolution n’a remporté qu’un seul de ses onze derniers matchs. L’équipe tentera de mettre fin à cette mauvaise séquence samedi à 16 h, alors qu’elle accueillera… les Inouk. 

Raleigh donne le ton

Les visiteurs en ont surpris plus d’un en ouvrant le pointage dès la cinquième minute de jeu. Jack Raleigh a tiré profit de la confusion en territoire granbyen pour ouvrir le pointage.

Raleigh a frappé de nouveau à mi-chemin en première période. L’Américain s’est emparé d’un rebond généreux dans l’enclave, avant de battre Poirier-Turcot entre les jambières.

Il aura fallu un exploit individuel de Borduas afin que les Inouk entrent véritablement dans ce match. Très rapide, le petit attaquant s’est moqué de la défensive adverse pour réduire l’écart à 2-1. 

Borduas passe et compte

Les locaux ont ensuite créé l’égalité au milieu du second vingt. Vachon a alors complété les passes de Borduas et Meunier, tout juste avant que le filet de Saint-Lazare ne quitte ses amarres.

Le début de la troisième période a été marqué par l’expulsion de Vachon. En furie contre les officiels, l’ailier gauche a écopé d’une pénalité d’extrême inconduite. 

Les Inouk n’étaient pas au bout de leur peine puisque Saint-Lazare a ensuite repris les devants. Le tir sur réception de Patrice Charbonneau a déjoué Poirier-Turcot à ras la glace. 

D’abord inefficaces à cinq contre trois, les Granbyens ont finalement créé l’impasse vers la fin d’un long jeu de puissance. Hamel a joué de malchance, la rondelle ayant frappé son patin à partir de l’arrière. Leblanc a été crédité du but égalisateur, marqué avec moins de cinq minutes à écouler en temps réglementaire. 

Leblanc présent, Blanchard absent

Atteint par une rondelle près de l’œil au camp de sélection d’Équipe Canada Est, Leblanc était en uniforme pour les Inouk vendredi soir. 

En revanche, les locaux étaient privés des services de Hubert Cyrenne-Blanchard. Ennuyé par une blessure qu’il qualifie de mineure, le défenseur a notamment rejoint son coéquipier Laurent Minville sur la passerelle. Son remplaçant, Jordan Roy, a pour sa part vu très peu d’action.