Marqué en avantage numérique, le but de Frédéric Abraham a finalement fait la différence vendredi soir.

Victoire de 5-1 des Inouk contre Longueuil

Après les dégelées encaissées contre Terrebonne puis Princeville, les Inouk ont envoyé un message clair vendredi soir : ils sont encore capables de battre les meilleures formations de la Ligue de hockey junior AAA. Plus opportunistes et aidés par quelques petits miracles de Marc-Antoine Dufour, les locaux se sont imposés 5-1 face au Collège Français de Longueuil vendredi soir.

Les Inouk (fiche de 12-13-2) ont ainsi signé une première victoire en temps régulier depuis l’embauche de l’entraîneur-chef, Charles Rondeau. Meneurs de la division 91,9 Sports, les visiteurs (21-3-1) ont quant à eux perdu leurs trois derniers matchs après un début de saison exceptionnel.

«Après une performance comme celle-là, nos joueurs doivent comprendre qu’on est capables de gagner contre n’importe qui », a affirmé Rondeau.

« On a multiplié les revirements en début de match, mais quand les gars ont ajusté leur prise de décisions, les choses se sont mises à bien aller. »

Auteur du but gagnant, Frédéric Abraham a enfilé l’aiguille sur le jeu de puissance, tout comme son compagnon de trio Christophe Duplessis-Lebel.

« On a pratiqué le power-play cette semaine, pour profiter de nos chances autant que possible contre une grosse équipe, a raconté Abraham. On savait que les unités spéciales allaient jouer un rôle important. »

« On voulait passer un message ce soir (vendredi). Il y a une période (de transition) avec les changements au sein du club, mais on savait qu’on était capables de mieux jouer qu’on l’a fait dernièrement. »

Le personnel de soutien des Inouk s’est aussi illustré vendredi soir. Lou Vesperini et Thomas Fredette ont profité des largesses des gardiens adverses pour creuser l’écart en fin de deuxième période, tandis que Zachary Barabé a complété la marque dans un filet désert.

En l’absence des attaquants Jacob Graveline, Samuel Michaud (blessés) et Christopher Benoit (rappelé au niveau junior majeur), cette contribution devient d’autant plus importante. Le défenseur Jérémie Désautels a également dû déclarer forfait à la dernière minute.

Dufour en pleine forme

Marc-André Dufour a offert une performance presque impeccable devant la cage des Inouk, bloquant 26 rondelles.

Maxime Gagné fera peut-être des cauchemars en repensant au portier des Inouk, qui l’a frustré au moins trois fois. Dufour a également sorti la mitaine pour voler un but certain en deuxième.

« Marc-Antoine nous a gardés dans le match, il a été excellent. Je crois que ce (vendredi) soir, il a montré qu’il est le meilleur gardien de la ligue », a fait valoir Frédéric Abraham.

Dufour a uniquement cédé devant le redoutable Tristan Lamothe, qui a marqué son 28e but de la saison à l’aide d’une belle feinte.

Du côté de Longueuil, Zachary Paradis a cédé trois fois sur 18 lancers avant de céder sa place à l’ex-Inouk, Gabriel Waked (11 arrêts).

Tout comme les Inouk, le Collège Français devait composer avec un arsenal réduit vendredi. Philippe Chapleau, Jérémy Laframboise et Charles Tremblay participeront tous au Défi mondial de hockey junior A au cours des prochains jours.

Long congé

La rencontre a été précédée d’une mise au jeu protocolaire soulignant le 75e anniversaire de la Ligue de hockey Dépression, une institution dans la région.

Les Inouk n’ont pas d’autre match à l’horaire ce week-end. Ils reprendront seulement l’action vendredi prochain, alors que l’Everest de la Côte-du-Sud sera de passage à Granby.