Qui sera le propriétaire des Maroons la saison prochaine ?

Vente des Maroons: Christian Roy se profile

C’est avec Christian Roy, concessionnaire au centre sportif Léonard-Grondin et propriétaire du Dooly’s de Granby, que Daniel Roy négocie la vente des Maroons de Waterloo.

Christian Roy avait aussi fait parler de lui au printemps lorsqu’il a été question de la venue d’une équipe de la Ligue nord-américaine à Granby.

« Je regarde ça, j’analyse ça », a avoué Roy, mardi matin, lorsque le représentant de La Voix de l’Est lui a demandé s’il avait l’intention de se porter acquéreur de l’équipe de la Ligue de hockey senior AAA du Québec.

Par contre, le dossier ne semble pas aussi avancé que Daniel Roy l’a laissé entendre la semaine dernière.

« On dit qu’en affaires, il faut savoir prendre des risques, a repris Christian Roy. Moi, à l’opposé, j’ai l’impression qu’il faut en prendre le moins possible. Je suis à regarder tout ça… »

Christian Roy affirme que c’est David Godbout, le populaire dur à cuire des Maroons, qui l’a contacté pour vérifier son intérêt à acheter l’équipe après qu’il eut appris que Daniel Roy (avec lequel il n’a aucun lien de parenté, en passant) et sa conjointe avaient l’intention de vendre.

« David a déjà travaillé pour moi et c’est un jeune homme que j’apprécie beaucoup. Il a la cause des Maroons très à cœur. »

Si Christian Roy achète les Maroons, ne doutez même pas que Godbout aura un rôle quelconque à l’intérieur de la direction de l’équipe.

LNAH : le dossier est encore vivant
Christian Roy affirme par ailleurs que le dossier de la venue d’une équipe de la LNAH à Granby n’est pas mort. Évidemment, puisque les Inouk seront encore rois et maîtres à l’intérieur du centre sportif Léonard-Grondin la saison prochaine en raison du contrat d’exclusivité qui les lie avec les autorités municipales, il ne peut rien se passer avant 2019-2020.

Mais voilà, Roy peut-il vraiment penser acheter les Maroons et travailler à amener une équipe de la LNAH à Granby en même temps ? La région peut-elle faire vivre deux équipes de hockey senior de haut niveau et à gros budget ?

« Une étape à la fois, a souri Roy. Moi, j’aime régler les dossiers un à un… »

À moins, bien sûr, que les Maroons se retrouvent au centre sportif Léonard-Grondin si jamais le dossier de la LNAH à Granby n’aboutit pas…