Même s’il occupera le siège de président des Maroons, David Godbout n’a pas annoncé sa retraite comme joueur actif ou, si vous préférez, comme dur à cuire.

Vente des Maroons : une entente de principe

Une entente de principe est intervenue entre le groupe de Christian Roy et Daniel Roy ainsi que sa conjointe Karine Beauregard au sujet de la vente des Maroons.

« Je ne dirais pas que l’équipe est vendue, car il reste des détails à régler, a expliqué Daniel Roy, qui est à la tête des Maroons depuis trois ans. Mais on a effectivement une entente de principe. »

Si tout se passe comme prévu, les derniers détails seront réglés d’ici à mercredi et les gouverneurs de la Ligue de hockey senior AAA du Québec voteront sur la vente de l’équipe mercredi soir à Trois-Rivières.

« Il ne devrait pas y avoir de problème, mais tant que les derniers papiers ne sont pas signés, j’estime qu’il n’y a rien d’officiel », a ajouté Daniel Roy, qui demeurera dans l’organisation même une fois les Maroons vendus.

David Godbout à la présidence
C’est David Godbout, on le sait, qui a avisé Christian Roy que Daniel Roy et sa conjointe voulaient se départir des Maroons. Et comme l’avait prévu l’auteur de ces lignes, Godbout occupera une position importante au sein du nouvel organigramme. En fait, il n’occupera rien de moins que la présidence de l’équipe !

« J’ai vraiment le logo des Maroons tatoué sur le cœur et je vais réaliser ni plus ni moins qu’un rêve en occupant au poste à l’administration du club », a expliqué Godbout, qui n’annonce toutefois pas sa retraite comme joueur actif ou comme dur à cuire, si vous préférez.

Godbout ne parlera des plans qu’il a pour les Maroons « que lorsque la vente sera officielle ». Et il semble avoir très hâte de révéler ses idées.

Il fera aussi partie du groupe d’actionnaires de l’équipe qui sera formé de Christian Roy et d’une autre personne. Il sera évidemment minoritaire.

« On n’achète pas le Canadien, ce n’est pas une affaire de millions, mais ça reste beaucoup de choses à voir. Et il y a le repêchage qui s’en vient (le 10 juillet) aussi. J’ai hâte que tout soit finalisé afin qu’on puisse véritablement aller de l’avant. »