Vaita Guillaume a ramené une carte de 63 lundi pour prendre les devants à l'Invitation Bromont.

Vaita Guillaume en tête de l'Invitation Bromont

C’est un joueur sorti de nulle part qui est en tête à la suite de la deuxième ronde de l’Invitation Bromont, tournoi disputé au club de golf du Château-Bromont.

Vaita Guillaume, vous connaissez? Établi au Québec depuis la fin octobre seulement, celui qui est né à Paris, a grandi à Tahiti et a ensuite vécu aux États-Unis, a ramené une carte de 63 (neuf coups sous la normale), lundi, et son total de 133 coups (-11) le place deux coups devant Yohann Benson, Keven Fortin-Simard et Brendan Lacasse, qui partagent le deuxième rang.

Meneur après la première ronde, Fortin-Simard, de Saguenay, a joué 71 lundi.

Installé au 18e rang en compagnie de quatre autres golfeurs, le Césairois Jean-Philip Cornellier a ramené une brillante carte de 69 (-3) et est à 12 coups du meneur après deux rondes.

Professionnel au club de golf du Château-Bromont, Dave Lévesque a joué 66 et se retrouve quant à lui au septième rang, à égalité avec quatre autres rivaux, à cinq coups du meneur.

Keven Fortin-Simard a glissé au deuxième rang après avoir joué 71.

Garder le rythme

«Je ne suis pas encore très connu ici, c’est vrai, a expliqué Vaita Guillaume à la fin de sa journée. Mais aujourd’hui, ça s’est super bien passé et j’espère que je vais réussir à garder le rythme jusqu’à la fin. J’ai joué peu de tournois au cours des deux dernières années, ce qui fait que je ne sais pas trop comment je vais gérer la pression de la ronde finale…»

Après avoir passé plusieurs années en Caroline du Nord, Guillaume est rentré chez lui à Tahiti l’an dernier. Et il s’est demandé où il avait envie de continuer sa vie. Le Canada, en particulier le Québec, lui semblait une bonne option. Il enseigne présentement le golf à Québec.

«Le Canada est un pays très ouvert, les femmes sont belles et en plus, vous parlez français au Québec. Je suis bien ici.»

Il est bien au Québec et il semble avoir un coup de cœur pour la région. «Les Cantons-de-l’Est, vraiment, c’est magnifique. J’adore mon séjour ici jusque-là.»

Plus loin, Jean-Philip Cornellier était satisfait de la ronde qu’il venait de disputer.

«J’ai connu un départ et une fin un peu ordinaires, mais entre les deux, ça a très bien été, a-t-il dit. Comme bien d’autres gars ici, je n’ai pas une tonne de tournois à l’horaire cet été, alors c’est parfois plus long de se mettre en marche.»

Les 10 premiers au classement recevront un chèque. Et c’est l’objectif que poursuit Cornellier.

«Je pense que c’est possible. À la suite de la journée d’aujourd’hui, la confiance est là.»

Paré toujours en tête

Chez les dames, la Victoriaville Noémie Paré est toujours en tête après deux rondes. 

Elle a remis une carte de 67 lundi, portant ainsi son total à 138. Elle devance actuellement la Torontoise Rebecca Lee-Bentham par deux coups et l’Américaine Melissa Siviter par
10 coups.

La Bromontoise Francesca Palardy (76 lundi et 152 au total) partage le huitième rang avec deux autres golfeuses.

Quant aux juniors Mathilde Denicourt, de Saint-Césaire, et Camille Lapierre-Ouellet, de Granby, elles se retrouvent encore loin derrière après avoir joué respectivement 75 et 78, bien qu’elles aient amélioré leur pointage de cinq coups chacune lundi.