Les joueurs des Titans célèbrent à la suite du but inscrit par Tristan Chagnon (no 4), le quatrième des Granbyens, en deuxième période.

Une vraie partie de plaisir!

Les Titans M-18 du Verbe Divin ont eu la vie plutôt facile, mercredi soir au centre sportif Léonard-Grondin, en lever de rideau de la troisième Classique de hockey scolaire. Face aux Aigles du collège Jean-Eudes de Montréal, une équipe qui évoluait au niveau M-17 cette saison, les Granbyens l'ont emporté 8-0.
On dit parfois que le pointage n'indique pas l'allure du match. Dans ce cas-ci, il l'indique parfaitement, les Titans ayant dominé dans tous les aspects du jeu.
« Nous sommes contents d'avoir gagné, car c'est toujours important de bien entamer un tournoi, a affirmé l'entraîneur Martin Russell. Mais nous affrontions une équipe surclassée, qui n'était pas tout à fait du même niveau. Nous étions beaucoup plus rapides et ça a fait une grosse différence. »
Félix Larochelle a dirigé l'attaque des Titans avec un but et trois passes. Olivier Plouffe a marqué deux fois alors que Alexis Gagnon, lui, a récolté trois mentions d'aide. Nathan Richer, Francis Young-Ménard, Tristan Chagnon, Jordan-Alexi Bernier et Philippe Gaudron ont inscrit les autres buts des gagnants, qui ont fait mouche deux fois en avantage numérique.
Devant le filet, Antoine Germain a été parfait, bien qu'il n'ait pas été très occupé, ce qui ne vous étonnera pas.
« On vise la finale ici cette semaine, a repris coach Russell, qui a dirigé les Riverains du collège Charles-LeMoyne, dans la Ligue midget AAA. On aimerait bien retrouver les Commandeurs du collège de Lévis, contre lesquels on a perdu en quarts de finale de la Ligue préparatoire scolaire. »
Jeudi soir, les Titans, qui ont joué pour à peu près ,500 en saison régulière, ont rendez-vous avec les Sphinx de l'école secondaire de Rivière-du-Loup.
« Notre saison a été faite de hauts et de bas, a encore dit Russell. Nous avons eu de bonnes séquences... et de moins bonnes. Ce qui nous a fait mal, ce sont ces défaites subies après avoir été en avance. Nous avons de bons patineurs, des gars avec de belles habiletés, mais nos joueurs ont de la misère à évoluer dans un système de jeu défensif. Moi, gagner des matchs 7-6, je n'aime pas ça beaucoup... »
Deux en six
Pendant que les Titans M-18 s'amusaient sur la glace principale du centre sportif Léonard-Grondin, la formation M-17, elle, l'emportait 4-1 face aux Marquis du collège Mont-Sainte-Anne de Sherbrooke sur une des patinoires secondaires. Les victoires des deux équipes en question ont sauvé un brin une journée qui a été, somme toute, plutôt difficile pour le Verbe Divin.
C'est ainsi que les Titans M-12, M-15 majeur et mineur et M-16 ont tous perdu mercredi. Le tournoi ne fait que commencer, bien sûr...
Pas moins de 26 matchs sont au calendrier de la Classique scolaire à compter de 9 h 30 jeudi.
Le responsable du programme de hockey de Massey-Vanier, Patrick Bergeron.
Massey-Vanier n'avait pas le choix, dit Bergeron
Responsable du programme de hockey à l'école secondaire Massey-Vanier, Patrick Bergeron a tenu à mettre les choses au clair au sujet de l'absence des équipes cadette et juvénile de l'institution au tournoi de Granby.
« Il ne faudrait surtout pas que les gens pensent que nous ne voulions pas participer à la Classique scolaire, a-t-il commencé par dire. L'affaire, c'est qu'Hockey Québec nous défend de prendre part à tout événement non fédéré. Honnêtement, je préférerais que nos équipes jouent à Granby plutôt que de faire dépenser de l'argent aux parents de nos joueurs afin de participer à un tournoi à l'extérieur de la région. Mais Hockey Québec a ses règlements et il faut les respecter. Nous ne pouvons pas risquer de perdre notre programme et ça, il faut que les gens le comprennent. Nous n'avions pas le choix. »
Même si elles avaient pu s'inscrire au tournoi de Granby, les équipes du Massey-Vanier auraient dû déclarer forfait puisqu'elles se retrouvent cette semaine à Alma, au Lac-Saint-Jean, où se déroulent les premiers championnats provinciaux de hockey scolaire. Les formations du Vert et Noir ont connu une autre excellente saison.
« On avait eu beaucoup de plaisir à Granby l'an dernier, a repris Bergeron. Nos jeunes avaient aimé jouer devant leurs parents et amis. »
Bergeron, qui était aussi l'adjoint de Patrick Gosselin derrière le banc des Inouk cette saison, est actuellement à Buffalo, où il fait partie de l'équipe d'entraîneurs de l'équipe canadienne qui prend part au championnat mondial de hockey pour les sourds. Il est associé au programme depuis plusieurs années.