Félix Murray (deuxième à partir de la gauche) en compagnie de quelques membres de son équipe. La victoire avait bon goût.

Une victoire qui a soulagé Félix Murray

Félix Murray a remporté sa deuxième victoire en carrière en sportsman, sa deuxième à l’Autodrome Granby, tard lundi soir. Et il a bien choisi son moment alors que les gradins étaient plus que bien garnis en raison de la visite des gros blocs de la série Super DIRTcar.

«Je me sens soulagé!, a lancé le Granbyen au sortir de sa voiture. Après toutes les malchances que j’ai eues depuis le début de la saison, ça fait du bien d’offrir une victoire à tous ces gens qui me soutiennent. Je suis content!»

Effectivement, Murray ne l’a pas eu facile jusqu’ici cette année. Il a été victime de plusieurs bris de moteur et on se souvient tous de l’accident qu’il a subie à la fin juin, accident qui avait sérieusement abîmé sa voiture.

«Le moral commençait à être bas, mais ma gang et mes commanditaires ne m’ont jamais lâché. Je me sens privilégié d’être si bien entouré.»

En l’emportant, Murray a mis fin à la série de sept victoires de Martin Pelletier, qui a néanmoins fini deuxième, devant Alex Lajoie.

En pro-stock, la victoire est allée au Beauceron Pascal Payeur.

Rappelons que l’Ontarien Stewart Friesen a enlevé les honneurs de la finale de 100 tours chez les gros blocs.

Vendredi, on couronnera M. Sportsman au terme d’une épreuve de 50 ans. On procédera aussi à l’intronisation de feu Réal Ledoux au Mémorial de la terre battue.

Le NASCAR dans l’Ouest

C’est par ailleurs mercredi soir que débute la tournée annuelle de l’Ouest de la série canadienne de NASCAR. Deux épreuves de 125 tours sont prévues à Saskatoon avant que le petit monde la série Pinty’s ne se déplace à Edmonton, samedi, pour une course de 300 tours.

Vainqueurs des épreuves de Vallée-Jonction et de Toronto, Andrew Ranger occupe le premier rang du championnat, à égalité avec Louis-Philippe Dumoulin.