Accompagnés par Fernando Fernandez-Beltran sur la photo, les frères Leonardo (au centre) et Johan Ochoa (à droite) se sont retrouvés au cœur d’une mêlée générale vendredi soir à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Une victoire et une mêlée générale pour les Castors

La pluie a forcé le report du match prévu entre les Castors d’Acton Vale et les Cascades de Shawinigan dimanche après-midi au stade Léo-Asselin. En visite à Saint-Jean-sur-Richelieu vendredi, la formation valoise a alors connu une soirée beaucoup plus mouvementée. Les Castors sont demeurés invaincus grâce à une victoire de 11-2 ponctuée d’une mêlée générale qui a nécessité une intervention policière.

Les esprits se sont d’abord échauffés en début de troisième manche. Après son circuit de deux points, Johan Ochoa a lancé son bâton dans les airs en guise de célébrations. Lors de sa présence suivante, un tir du lanceur Charlie Loignon a atteint le casque protecteur du numéro 22 des Castors.

« Dans le monde du baseball, il y a une règle non écrite contre les bat flips. Mais un lancer à la tête, ça reste très dangereux et totalement inacceptable. Le joueur peut mourir sur le coup... », a déploré Martin Bérubé, joueur-gérant pour les Castors.

Très mécontent, Ochoa a fait quelques pas vers le monticule, tandis que son frère ainé Leonardo a quitté l’abri valois avant de charger Loignon à deux reprises, puis de frapper son adversaire.

Johan Ochoa et le joueur de premier but Nicolas Loiseau se sont également bousculés. Les bancs des deux clubs se sont ensuite vidés. On rapporte également que le voltigeur des Castors Reinaldo Ramirez a porté quelques coups. 

« Je n’excuse pas le geste de Leo, qui fait mal paraître la ligue. Par contre, c’est important de se tenir en tant qu’équipe. Je crois qu’on va sortir plus forts de cet événement-là », a mentionné Bérubé.

Après l’expulsion des principaux acteurs dans la mêlée, Loiseau a donné des coups de bâton dans l’abri des Pirates, en plus d’enguirlander les arbitres. Les hostilités ont duré une vingtaine de minutes avant l’arrivée de quatre policiers au stade Richard-Lafontaine.

La Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) a donc décerné six matchs de suspension à Leonardo Ochoa, et cinq à Loignon.

Johan Ochoa, Loiseau et Ramirez sont tous suspendus pour deux parties.
Qui plus est, les Castors et les Pirates devront respectivement payer 550 $ et 625 $ en amendes.

« Honnêtement, j’aurais souhaité une suspension plus longue pour Loignon. Parce que son geste était clairement prémédité. Il y a une forte rivalité et un historique important entre les deux clubs. »

Une attaque productive

Pour en revenir au baseball, cette victoire aura été une affaire d’équipe. Tous les frappeurs des Castors (fiche de 5-0) ont mis l’épaule à la roue en obtenant au moins un coup sûr ou un point produit.

Le circuit de Johan Ochoa a néanmoins fait la différence au tableau d’affichage. Son coéquipier Emmanuel Forcier a claqué une longue balle bonne pour trois points. Ramirez s’est aussi distingué avec quatre coups sûrs, soit un de plus que Maxime Morin. 

« En 13 ans avec les Castors, je crois que je n’ai jamais vu une attaque aussi productive en début de saison. En tant que gérant, ça fait mon bonheur ! », a glissé Martin Bérubé.

Fernando Fernandez-Beltran a encore une fois été solide sur la butte pour les Castors, espaçant deux points mérités et sept coups (dont trois cognés par François Lafrenière) en six manches et deux tiers. À sa première sortie de la saison, le vétéran Denis Lamontagne a soutiré le dernier retrait du match. 

Quant à eux, les lanceurs des Pirates (3-2) ont accordé un total de 18 coups sûrs. Loignon a encaissé la défaite.  

Ochoa frappeur du mois

Malgré les événements de vendredi, Johan Ochoa a été nommé frappeur par excellence du mois de mai dans la LBMQ.

En cinq matchs, le receveur a frappé trois circuits, dont un grand chelem, et produit 8 points 

Il a également conservé une moyenne au bâton de 0,429 et une moyenne de puissance de 1,143.

« Avant le début de la saison, j’ai demandé à Johan d’en donner un peu plus. Traditionnellement, c’est plus un frappeur de contact, mais je sais qu’il a aussi de la puissance », a souligné Bérubé. 

Le titre de lanceur du mois est allé à Lafrenière, qui n’a permis aucun point mérité en 12 manches de travail. Durant cette séquence, l’ancien espoir des Braves d’Atlanta a obtenu 18 retraits sur des prises.

Le prochain match des Castors est prévu vendredi prochain, alors que le Big Bill de Coaticook s’arrêtera à Acton Vale.  « Puisque la municipalité donnera des billets gratuits, on s’attend à une foule de 600 ou 700 personnes. »