En première période, Frédéric Abraham a été frappé par Adam Gaudreau, du Titan, et n’est pas revenu au jeu par la suite. Le point tournant du match, selon Patrick Bergeron.

Une très mauvaise soirée pour les Inouk

La mémoire est une faculté qui oublie, dit-on. Mais voilà, on ne se souvient pas de la dernière fois où les Inouk ont été humiliés de cette façon à domicile.

Au centre sportif Léonard-Grondin, vendredi soir, les Granbyens ont subi un revers de 8-3 devant le Titan de Princeville. La bonne nouvelle, c’est que seulement 350 personnes ont été témoins de ce triste spectacle.

Les Inouk n’ont pas mal commencé le match, mais le Titan a tôt fait de prendre les commandes pour de bon après que les locaux aient nivelé la marque 1-1 à la sixième minute de la première période. Et une fois la grosse machine rouge en marche, plus rien ne pouvait l’arrêter.

Les Inouk ont bien marqué les deux derniers buts du match, en troisième période, mais les joueurs du Titan avaient levé le pied depuis un bout à ce moment-là.

Du dernier tiers de la première jusqu’au milieu de la troisième, les Inouk ont été mauvais, point. Dans toutes les phases du jeu. Le Titan a même réussi l’exploit de sortir Marc-Antoine Dufour, qui a accordé sept buts sur 31 tirs en deux périodes, mais qui a été laissé à lui-même et qui a somme toute peu à se reprocher.

Meilleur marqueur de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, Matthew Newbury a ajouté trois points à sa fiche, dont deux buts. William Bergeron a aussi marqué deux fois.

Anthony Imbeault, Joakim Bergeron et Jacob Graveline ont déjoué Nikolas Hurtubise, qui a bloqué 28 lancers.

Venu en relève à Dufour, Nicolas Gendron n’a cédé qu’une seule fois sur 15 tirs. Il a bien fait les choses.

« On a été la meilleure équipe en première période à mon avis, mais une fois qu’on a arrêté de faire les choses qu’on faisait correctement, le Titan a mis le pied dans la porte et en a profité, a expliqué l’entraîneur Patrick Bergeron. Notre recette est efficace, mais il faut l’appliquer pendant 60 minutes. »

Abraham blessé, Cavalleri s’en va

Au hockey comme ailleurs, une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule.

Avant le match, on a appris que Marco Cavalleri avait disputé son dernier match avec les Inouk. Puis, alors que la marque était 1-1 en première période, Frédéric Abraham a été frappé par Adam Gaudreau et, blessé à une épaule, il n’est pas revenu au jeu.

« Ça, c’est le point tournant du match, a repris Bergeron. On a perdu notre meilleur marqueur et le Titan méritait une pénalité sur cette séquence. Au lieu de ça, c’est nous qui avons été punis (Nathan Martel) et Princeville a marqué en avantage numérique… »

Assurément, Abraham, qui a amassé 16 points en sept matchs, ratera le match de dimanche après-midi face aux Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon. Il faudra voir pour la suite.

Quant à Cavalleri, qui a récolté six buts et 13 points en six matchs à Granby, il a semble-t-il accepté une offre pour retourner jouer en Suisse. En première division, chez les pros, selon les informations obtenues. Mais les dirigeants des Inouk n’ont pas voulu confirmer son départ.