Jesus Beltran et Yan Pellerin (à droite) ne se sont pas échangé de tendres regards lors de la pesée officielle en prévision de leur combat.

Une surprise attendait Yan Pellerin

Yan Pellerin a eu une surprise à l’occasion de la pesée officielle en vue de son deuxième combat de boxe professionnelle, qui sera présenté jeudi soir au Casino de Montréal.

Pellerin en savait très peu au sujet de Jesus Beltran, son adversaire chez les lourds-légers, mais on lui avait dit qu’il mesurait 5’9’’. Mais voilà, le Mexicain fait plutôt 6’2’’ ou 6’3’’, selon ce que le Granbyen a pu constater de ses propres yeux mercredi midi.

« Moi, je me suis préparé en fonction d’un gars de 5’9’’, a expliqué Pellerin après avoir fait osciller l’aiguille de la balance à 190 livres. À 6’2’’ ou 6’3’’, il est plus grand que moi, ce qui change le plan de match. Mais c’est correct, on va s’ajuster et je vais gagner pareil ! »

Pour tout dire, Pellerin n’a pas eu une journée facile. Non seulement il a appris qu’il affrontera un boxeur beaucoup plus grand que prévu, mais la perte de poids finale n’a pas été de tout repos.

« J’avais 10 libres à perdre avant la pesée et j’ai eu besoin de prendre six bains chauds, au lieu de trois comme d’habitude, pour y arriver. Et à 11 h 30, quelques minutes avant la pesée, il m’en restait encore un tout petit peu à perdre. J’ai pris le pari... et j’ai gagné ! »

Pellerin affirme que les dernières semaines lui ont apporté son lot de stress, ce qui n’a pas aidé à sa préparation. Ce n’est pas le boxeur ni le père de famille qui avait des soucis, mais plutôt l’homme d’affaires.

« Mais je suis prêt, ne vous inquiétez pas », a-t-il ajouté.

Objectif: KO
Yan Pellerin, 38 ans, vise une deuxième victoire en autant de combats en boxe professionnelle. Le 15 février, il avait disposé de Fernando Castillo, un autre Mexicain, par décision unanime au bout de quatre rounds. Mais il répète qu’il vise le KO face à Beltran (1-1).

« Mon entraîneur (Lazslo Marien) et moi, nous avons un plan de match très précis pour faire tomber Beltran. J’ai fait quatre rounds la première fois, mais je n’ai pas l’intention de faire quatre rounds cette fois-ci. »

Le combat Pellerin-Beltran sera présenté en sous-carte de l’affrontement opposant le Québécois Oscar Rivas (22-0, 16 KO) au Mexicain Sergio Ramirez (16-5, 8 KO) chez les poids lourds. Groupe Yvon Michel signe la soirée.

« Je n’en reviens pas du professionnalisme des gens de l’équipe d’Yvon Michel, a répété Pellerin. C’est agréable de travailler avec eux. »

Mais Pellerin s’évertue à dire qu’il n’a pas tiré un trait sur sa carrière en arts martiaux mixtes, sport dans lequel il a disputé 24 combats.

« J’étudie d’ailleurs quelques possibilités de combats en arts martiaux mixtes. En pratiquant les deux sports, les prochains mois s’annoncent chargés. »

Mais pour l’heure, sa priorité a un nom: Jesus Beltran.