La pluie a pris toute la place sur le court central en soirée.

Une soirée à l’eau…

Tout au long de la journée, les organisateurs du Challenger ont craint la pluie. Mais ce n’est qu’à 20h10, tandis que c’était le déluge et que le match sur le central opposant les Français Pierre-Hugues Herbert et Vincent Millot était arrêté depuis une heure, que la décision de renvoyer tout le monde à la maison a été prise.

Il y avait bien eu quelques arrêts de quelques minutes pendant la journée, mais rien de trop grave. Mais alors que le soleil se préparait à se coucher, que la pluie tombait avec forte intensité et que le tonnerre grondait, il était clair qu’on ne pourrait pas rejouer au tennis.

Le favori Herbert était attendu. C’était 4-4 et il se préparait à retourner au service lorsqu’il a été décidé d’interrompre le match. Millot et lui seront de retour sur le central jeudi matin, un peu avant midi.

« Ça fait partie du tennis », a simplement commenté Herbert avant de prendre le chemin de l’hôtel.

Vu les retards qui s’accumulent dans l’horaire, les jours à venir s’annoncent très occupés au Challenger.

Drummondville
Tôt mercredi matin, voyant que les prévisions n’annonçaient rien de bon, les organisateurs du Challenger avaient pris la décision de déménager des matchs à… Drummondville, à l’intérieur, si la pluie se mettait de la partie. L’idée a été abandonnée en milieu d’après-midi puisque, finalement, il ne pleuvait pas.

« S’il pleut à compter de l’après-midi et qu’on ne peut plus jouer de la journée, il y a des joueurs qui devront disputer trois matchs (simple et double) dans la même journée jeudi. Et ça, l’ATP et l’ITF ne veulent pas. Il faut prévenir les coups », avait mentionné Francis Millot, de Tennis Canada, sur l’heure du midi.

Et pourquoi Drummondville et pas Interplus? Parce que la surface du complexe intérieur de Granby n’est pas la même que celle du site du Challenger.

Les activités du Challenger ont déjà été déplacées à Montréal, à l’intérieur, par le passé. Mais de mémoire, pour des matchs de qualifications et des matchs de double seulement.