Alexandre Lapointe a frappé deux autres coups sûrs vendredi soir face au Rocket.
Alexandre Lapointe a frappé deux autres coups sûrs vendredi soir face au Rocket.

Une semaine parfaite face au Rocket

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Les Guerriers ont complété une excellente semaine face au Rocket de Coaticook vendredi soir au Stade Napoléon-Fontaine.

Le calendrier «COVID» fait en sorte que les Guerriers n’affrontent essentiellement que les Ducs de Longueuil, les Cards de LaSalle et le Rocket en saison régulière. Et vendredi, les Granbyens ont inscrit leur troisième victoire en quatre soirs face à Coaticookois, une décision de 9-4.

Les Guerriers n’ont pas laissé de chances au Rocket en inscrivant huit points dès leur premier tour au bâton sur seulement trois coups sûrs. Le reste du match, même si ce n’est jamais fini au baseball, n’est alors devenu qu’une formalité.

Marc-Antoine Lefebvre a produit deux points dans la victoire alors qu’Alexandre Lapointe, lui, a frappé deux coups sûrs et a produit un point.

Félix Dubeau-Hervieux (2-3) a été le lanceur gagnant. En quatre manches de travail, il a accordé deux points sur quatre coups sûrs, mais aucun but sur balles. Il a aussi retiré cinq frappeurs sur des prises.

Cédric Thompson et Isaac Mailhot-Bérard ont complété le travail au monticule. Mailhot-Bérard, qui sera opéré aux yeux à la fin septembre et qui n’a pas frappé depuis un bout, s’illustre en relève.

Jacob Laverrière-Ménard a frappé deux coups sûrs et a produit autant de points dans la défaite. Samuel Jalbert, qui a accordé huit points dont six mérités en un petit tiers de manche, a été le lanceur perdant.

«Ces matchs contre le Rocket, il faut les gagner, a mentionné Alexandre Lapointe. Ce soir, comme on dit au hockey, on est sortis fort et l’adversaire ne s’en est pas remis. Les séries s’en viennent et c’est important d’aligner les victoires afin que notre niveau de confiance soit élevé.»

Depuis quelques semaines, Lapointe frappe au premier rang. Et il aime ça.

«Je suis à l’aise, je me sens à ma place. Et je pense que c’est bon pour l’équipe.»

Plus loin, le gérant Mathieu Adam semblait satisfait.

 «On a fait ce qu’on avait à faire avaient à faire, a-t-il dit. Les gars ont frappé, ils ont profité des cadeaux offerts par les lanceurs du Rocket et de la défensive et Félix a bien lancé.»

Les Guerriers (12-8) sont en congé en fin de semaine. Mardi soir, ils recevront les Ducs de Longueuil, qui ont été sacrés champions de la saison régulière de la section Rawlings à la suite de leur victoire contre LaSalle vendredi.