Sébastien Gauthier a créé l’égalité avec son premier filet de la saison alors qu’il restait 54 secondes à faire à la deuxième période.

Une remontée victorieuse des Maroons contre le Métal Pless

Les Maroons se sont montrés généreux envers leurs partisans à l’approche de Noël en comblant un déficit de trois buts pour leur offrir une belle victoire de 6-3 contre le Métal Pless de Plessisville, samedi, à l’aréna Jacques-Chagnon.

La première période ne laissait pas présager un tel scénario alors que les visiteurs se sont bâti une avance de 3-0 grâce à des buts de Maxime Couturier, Janik Lowry-Gagnon et Olivier Bélanger. Loin de baisser les bras, les Maroons ont riposté à leur tour avec une poussée de trois filets marqués en moins de deux minutes en fin de deuxième période pour ramener tout le monde à la case départ.

Les joueurs du Métal Pless n’ont qu’eux à blâmer pour ce revirement de situation puisque leur indiscipline a mené aux deux premiers buts de Waterloo inscrits en avantage numérique. Sébastien Gauthier a ensuite créé l’égalité alors qu’il restait 54 secondes au cadran en obtenant son premier filet de la saison.

Le momentum a clairement changé de camp par la suite et l’ancien des Inouk Patrice Demuy en a profité pour porter la marque à 4-3 en faveur des Maroons dès la première minute de jeu du dernier vingt. Samuel Cloutier a porté cette avance à deux buts lors d’une autre supériorité numérique et Steve Lebel est venu mettre fin au suspense en faisant mouche dans un filet désert en toute fin de partie.

Le jeu robuste était à l’honneur lors de cette dernière rencontre avant Noël. On voit ici Richard Boulet des Maroons en découdre avec Maxime Harnois, un ancien porte-couleurs de Waterloo.

Yann Joseph mène la charge

Yann Joseph a continué de mener la charge pour les Maroons en récoltant un but et deux aides dans la rencontre. Il a d’ailleurs obtenu la première étoile du match. Alexis Guilbault a aussi contribué au pointage pour Waterloo.

Visiblement frustré par la tournure des événements, le Métal Pless a commencé à faire parler ses poings dans les derniers instants de la partie. Les Maroons ont répondu à l’invitation et les joueurs se sont souhaité de joyeuses Fêtes à leur manière alors que trois batailles ont éclaté en même temps sur la glace.

Pas moins de 78 minutes de pénalité ont été distribuées des deux côtés lors de la dernière minute de jeu. Quatre joueurs, soit Keven Pellerin et Maxime Harnois du Métal Pless ainsi que Guillaume Veilleux et Maxime Roy, des Maroons, ont par ailleurs été chassés lors de cette séquence.

Après avoir cédé sur le premier tir du match, Vincent Gervais a laissé sa place à François Lacerte qui a bloqué 35 tirs pour obtenir la victoire. Son vis-à-vis Vincent Lamontagne a pour sa part fait face à un barrage de 41 lancers.

Suite à ce gain, les Maroons (7-6-2) sont partis en congé pour Noël avec une récolte de 16 points en 15 parties, ce qui leur vaut présentement le 6e rang du classement général de la Ligue de hockey senior AAA du Québec (LHSAAAQ).

La troupe de Miguel Fortin sera de retour en action vendredi soir prochain alors qu’elle rendra visite au Formule Fitness (6-7-2) de Bécancour qui n’affiche que deux points de retard sur les Maroons.