Repêché en première ronde par les Cataractes l’été dernier, Charles Beaudoin a récolté 18 points en 57 matchs à sa première saison dans la LHJMQ.

Une première saison satisfaisante pour Beaudoin avec les Cataractes

Même si l’apprentissage ne fut pas de tout repos, Charles Beaudoin retiendra surtout les éléments positifs de sa première saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. L’attaquant bromontois a notamment disputé les matchs extérieurs soulignant à la fois le 50e anniversaire du circuit Courteau et celui des Cataractes de Shawinigan.

Repêché en première ronde (11e au total) par les Cataractes l’été dernier, Beaudoin a récolté 18 points, dont neuf buts, en 57 matchs réguliers. Son différentiel de -33 se situe près de la moyenne au sein d’une équipe en pleine reconstruction.

« J’ai produit un peu moins que ce à quoi je m’attendais, mais je suis quand même satisfait de ce que j’ai réalisé à 16 ans », a commenté l’ailier droit, qui est généralement utilisé sur le deuxième ou le troisième trio de son club.

L’athlète de 6 pieds et 174 livres a cependant dû surmonter quelques embuches en cours de route. Une blessure lui a fait rater une dizaine de parties en début de saison, puis il a été retranché par l’entraîneur-chef Daniel Renaud durant la période des Fêtes.

« J’ai vécu un petit choc, mais je savais que c’était pour mon bien. Je crois que ça m’a fait réfléchir un peu... »

Le Bromontois possède un bon lancer et un gabarit qui plaît certainement aux recruteurs. Il devra cependant améliorer sa constance et sa capacité d’accélération, lui qui sera admissible au repêchage de la Ligue nationale en 2020.

Le 9 février, contre Québec, Charles Beaudoin a marqué devant un auditoire national, la Classique hivernale de la LHJMQ étant diffusée sur les ondes de TVA Sports.

Des expériences mémorables

En entrevue avec La Voix de l’Est, Charles Beaudoin s’est remémoré avec enthousiasme les moments marquants de sa saison.

Les Cataractes étaient notamment les hôtes de la Classique hivernale 2019, organisée à Saint-Tite dans le cadre du 50e anniversaire de la LHJMQ. Beaudoin a donc eu l’occasion de disputer deux matchs en plein air. Le 9 février contre les Remparts de Québec, il a d’ailleurs marqué devant un auditoire national, la Classique étant diffusée sur les ondes de TVA Sports.

« C’était tout simplement malade. Je voyais vraiment ça comme un événement. Tous les gars s’amusaient, ça a donné des journées mémorables », a raconté le numéro 79.

Beaudoin a également participé au Défi mondial des moins de 17 ans l’automne dernier. Toujours ennuyé par sa blessure, l’attaquant bromontois a été neutralisé en cinq rencontres avec la formation « Canada Black ». Sa sélection confirme néanmoins son statut d’espoir professionnel.

Mission impossible ?

Par ailleurs, notons que les Cataractes se sont qualifiés pour les séries avec une avance d’un seul point, et ce, malgré une séquence de 15 défaites pour clore le calendrier régulier. Une tâche colossale les attend maintenant au premier tour des éliminatoires. À compter de vendredi, ils affronteront les puissants Huskies de Rouyn-Noranda, qui ont dominé la LHJMQ avec 119 points — 86 de plus que Shawinigan !

« C’est une équipe mature. Ils ont fini premiers dans toute la Ligue canadienne », a souligné Beaudoin.

« On va tenter de suivre notre plan de match. On verra jusqu’où ça nous mène... »