«On va maintenant espérer pour le mieux», explique Dominic Lussier.

Une offre finale a été faite aux pilotes

Les promoteurs de l'Autodrome Granby, du RPM Speedway de Saint-Marcel et de l'Autodrome Drummond ont présenté une offre dite finale aux représentants des pilotes en modifié, jeudi soir lors d'une rencontre tenue à Saint-Hyacinthe.
« Ça a été une bonne rencontre, une rencontre qui a duré encore un bon deux heures, a expliqué Dominic Lussier. Tout le monde s'est donné une bonne poignée de main à la sortie et on va maintenant­ espérer pour le mieux... »
Lussier était encore accompagné de Jean-François Tessier, copropriétaire de l'Autodrome Granby et du RPM Speedway, et de Yan Bussière, de l'Autodrome Drummond. De l'autre côté de la table, il y avait à nouveau les pilotes Daniel Nadeau et Simon Perreault ainsi que Réjean Plante, le patron de l'équipe de courses de Maxime et de Josianne Plante (qui fera le saut en modifié en 2017, a-t-on appris cette semaine), ses enfants. 
Les promoteurs et les représentants des pilotes se sont entendus sur une chose : ne rien dévoiler de ce qui a été mis sur la table. 
« Le comité va rencontrer les pilotes mardi, a souligné Lussier. Et on ne veut pas que les pilotes apprennent des choses dans les médias sans connaître le portrait global. »
En entrevue la semaine dernière dans La Voix de l'Est, Lussier avait affirmé qu'il était d'accord avec une meilleure répartition des bourses et avec une réduction du nombre de tours. Il ne semblait toutefois pas enclin à augmenter les bourses, prétextant que l'offre à Granby, Saint-Marcel et Drummondville est déjà supérieure à celle des Ontariens et des Américains. 
Lussier a parlé d'une offre finale. « On a fait nos devoirs, on a essayé de satisfaire le plus possible les pilotes. La balle est maintenant dans leur camp. »
Aucun membre du comité des pilotes n'a pu être joint pour commenter la rencontre de jeudi.