L’entraîneur des Guerriers, Denis Lamontagne

Une lutte à finir pour les Guerriers

Les Guerriers de Granby joueront un match de grande importance, lundi, puisqu’il déterminera si l’équipe peut encore espérer terminer en tête du classement ou si elle conclut la saison en deuxième position.

La course demeure très serrée pour l’obtention de la première place. Les Diamants de Québec occupent présentement le premier rang, eux qui ont gagné leurs trois derniers départs. Leur victoire face aux Voyageurs du Saguenay lors de leur partie ultime de la saison force la main à la formation granbyenne. Cette dernière doit remporter sa prochaine partie afin d’espérer trôner au sommet.

Bien que la tâche semble facile puisque, avant l’interruption, les protégés de Denis Lamontagne menaient 10 à 1 contre Coaticook avec les buts remplis en cinquième manche, les joueurs ne doivent aucunement prendre la partie à la légère. Une confiance trop élevée peut parfois jouer des tours.

En cas de victoire, un match-suicide entre l’équipe de Québec et celle de Granby sera nécessaire afin de déterminer laquelle des deux formations remporte le championnat. Cette équipe en question compilera un dossier de 34 victoires et 11 défaites.

La saison constitue une belle surprise pour le gérant de l’organisation, Denis Lamontagne. Ce dernier savait que le potentiel du club granbyen était énorme, mais il ne croyait pas se retrouver aussi haut dans le classement dès cette année.

« Notre fenêtre d’opportunité était prévue pour les deux prochaines années, mais on est bien content de faire partie des meilleurs cette année », mentionne Lamontagne.

Les amateurs qui veulent voir la suite de ce match décisif contre Coaticook pourront se présenter au stade Napoléon-Fontaine ce lundi à 20 h.