L'haltérophile granbyenne Rose Malo a été la meilleure dans les épreuves de l'arraché et de l'épaulé-jeté, ce qui lui a automatiquement conféré la médaille d'or au total des épreuves.

Une haltérophile toute en or

À sa première - et dernière - participation aux Jeux du Québec à Alma, la Granbyenne Rose Malo a raflé trois médailles d'or dans la catégorie des 58 kg.
La jeune athlète de 15 ans a été la meilleure dans les épreuves de l'arraché et de l'épaulé-jeté, ce qui lui a automatiquement conféré la médaille d'or au total.
« Les Jeux du Québec, c'est vraiment toute une expérience, lance Rose Malo, lorsque jointe par La Voix de l'Est. Dès le départ, je voulais aller jusqu'au bout et c'était l'objectif que je m'étais donné. D'avoir pu le réaliser, c'est vraiment gros pour moi. »
Selon l'athlète, l'issue de la compétition était loin d'être scellée d'avance. « Je suis habituée de compétitionner contre elles et je sais qu'elles sont bonnes, que plusieurs d'entre elles auraient pu ressortir gagnantes », affirme celle qui s'entraîne à Sainte-Hyacinthe­ et qui fréquente le Collège­ Saint-Maurice. 
« Souvent les filles de Lac St-Louis me donnent de la misère », avoue Rose Malo. Deux d'entre elles ont d'ailleurs fini troisième et quatrième. 
Il s'agit toutefois d'une victoire en demi-teinte pour l'haltérophile puisqu'elle aurait voulu pouvoir soulever davantage de poids. « Je n'ai pas pu dépasser mes records personnels, ce n'est pas plus grave, mais je vais continuer à travailler fort », dit-elle avec assurance. 
Médaille d'argent en boxe
Malgré un combat chaudement disputé chez les 50 kg, le boxeur de Granby Claude Denault a quant à lui dû se contenter de la médaille d'argent, mais il ressort grandi de son expérience aux Jeux du Québec.
« Ça fait seulement 6 mois que je fais de la boxe et j'essaie de gagner de l'expérience. J'ai 15 ans et c'est ma seule chance d'avoir pu participer aux Jeux. Je suis vraiment content d'avoir pu le faire », affirme le boxeur.
Il faut dire qu'ils étaient seulement deux compétiteurs chez les 50 kg cette année, un troisième boxeur s'étant désisté « à la dernière minute », indique le jeune Denault. 
Son adversaire, Kalem Wajid de Montréal, lui a notamment donné beaucoup de fil à retordre lors du premier round. « Ça s'est moins bien déroulé pour moi. Il avait une plus longue portée que moi, donc il pouvait facilement m'atteindre. J'ai eu plus de misère », avoue Claude Denault. 
« Mais au deuxième et troisième round, je le feintais souvent et il a mordu à plusieurs occasions. J'ai essayé d'être plus stratégique, mais il réussissait quand même à me frapper. Je suis fier de ce que j'ai donné quand même », conclut le Granbyen. 
Autres résultats
Les autres athlètes de la délégation de Richelieu-Yamaska ont somme toute bien performé vendredi. L'équipe de ringuette féminine a entre autres remporté le bronze 4-2 en affrontant la Côte-Nord. L'équipe masculine de judo a pour sa part partagé la médaille de bronze avec l'Abitibi-Témiscamingue. 
La pongiste Coraline Éthier, elle aussi à sa dernière participation aux Jeux du Québec, n'a pas pu se retrouver sur le podium cette fois-ci, ayant terminée au 4e rang. « Je suis tout de même très contente. Mes adversaires étaient très bonnes et je savais que ce serait difficile. Mais j'ai tout donné », a-t-elle avoué à La Voix de l'Est.
Écartée des rondes finales, l'équipe de hockey masculine s'est battue pour la 9e position au classement. Elle s'est toutefois inclinée 3 à 2 en prolongation contre l'Abitibi-Témiscamingue. 
Les Jeux du Québec à Alma tirent à leur fin : samedi sera la dernière journée de compétitions. Depuis le début des compétitions, Richelieu-Yamaska a amassé 12 médailles d'or, 8 d'argent et 10 de bronze.