Gabriel Waked (à gauche de l’homme portant le survêtement rouge) a défendu les couleurs du Liban à l’occasion de la Coupe du président, un tournoi réunissant majoritairement des hockeyeurs de calibre senior.

Une expérience que Waked n’oubliera pas

Gabriel Waked est rentré d’Abou Dhabi où il a vécu, dit-il, « une expérience extraordinaire, surtout sur le plan personnel ».

Waked a défendu les couleurs du Liban à l’occasion de la Coupe du président, un tournoi réunissant majoritairement des hockeyeurs de calibre senior. 

Sans surprise, son équipe a perdu les quatre matchs auxquels elle a pris part. Mais voilà, il y avait plus que le hockey dans l’aventure. 

« Jouer à Abou Dhabi devant des princes, à plus de 10 000 kilomètres de chez nous et alors qu’il fait 35 degrés à l’extérieur, c’est autre chose,» a expliqué le gardien des Inouk, qui n’a pas tardé à reprendre le chemin du centre sportif Léonard-Grondin. 

«J’ai vraiment vécu quelque chose qui sortait de l’ordinaire, que je ne suis pas près d’oublier. »

Devant son filet, il ne s’est pas ennuyé non plus, lui qui a gardé les buts lors de chacun des matchs du Liban. 

« Contre la Biélorussie (défaite de 7-1), j’ai reçu 56 tirs. C’est clair que je n’ai jamais été aussi occupé avec les Inouk cette saison. »

La Biélorussie a d’ailleurs été couronnée championne du tournoi. Pour le reste, le Liban a perdu par deux buts deux fois et par un but en une occasion. 

« Contre les formations d’Abou Dhabi (4-2) et de l’Allemagne (5-4), nous sommes passés proche. Nous n’avions pas une mauvaise équipe, mais il y avait plusieurs nouveaux joueurs et nous n’avions pas eu le temps de pratiquer beaucoup. »

Des anciens de la Ligue nationale ont participé au tournoi, le plus connu étant Miroslav Satan, qui a notamment évolué avec les Sabres de Buffalo et les Penguins de Pittsburgh. 

Le père de Waked est d’origine libanaise, ce qui permet au gardien de Saint-Bruno-de-Montarville de représenter le Liban lors de compétitions internationales. 

Pas de congé

Les Inouk seront à Saint-Gabriel-de-Brandon vendredi et à Princeville dimanche. Waked sera assurément devant le filet pour l’un des deux matchs.

Gabriel Waked n’a pas pris de congé à la suite de son retour d’Abou Dhabi. Après un vol de 15 heures et un décalage horaire de neuf heures, il aurait certes pu le faire. 

« Je suis content d’être de retour et de retrouver mes coéquipiers », a-t-il simplement expliqué. 

Les Inouk seront à Saint-Gabriel-de-Brandon vendredi et à Princeville dimanche. 

Waked sera assurément devant le filet pour l’un des deux matchs.