Le gardien Olivier Chalifour a réalisé 29 arrêts dans la victoire des Prédateurs, qui ont ainsi arraché leur place en quarts de finale.

Une deuxième défaite sans conséquence pour les Inouk

Pour une deuxième fois en autant de soirs, les Inouk ont subi une défaite sans conséquence vendredi face aux Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, dans le cadre des séries de la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Malgré le retour de ses piliers, le club granbyen s’est incliné 6-4 devant ses partisans.

Les Inouk passeront néanmoins en quarts de finale, tout comme les Prédateurs. Au moment de mettre sous presse, ces derniers devançaient les Flames de Gatineau au huitième rang dans le tournoi à la ronde, la dernière position offrant un accès au tour suivant. Une défaite aurait mis fin à leur saison 2018-2019.

Même si l’enjeu était nettement plus important d’un côté, les deux équipes ont vendu chèrement leur peau dans une rencontre plutôt offensive. Le gardien des Prédateurs Olivier Chalifour a réalisé 29 arrêts. Du côté des Inouk, Hugo Duteau a permis cinq buts sur 19 lancers avant de céder sa place à Marc-Antoine Dufour (parfait face à 16 tirs).

Une fin de période mouvementée

Les deux défensives ont résisté aux assauts répétés des attaques adverses durant la majeure partie de la première période.

Les portiers ont toutefois flanché en fin d’engagement, alors que quatre buts ont été inscrits en moins d’une minute trente.

Le redoutable attaquant Anthony Morin a ouvert la marque pour les Prédateurs, suivi une quarantaine de secondes plus tard par son coéquipier Myckael Létourneau.

De retour après une soirée de congé, comme plusieurs autres éléments-clés des Inouk, Louis-Philippe Denis a ensuite réduit l’écart.

Après un autre but sans aide de Morin, les Prédateurs menaient néanmoins 3-1 après 20 minutes de jeu.

Tentative de remontée

Refusant décidément de subir l’élimination, les Prédateurs ont poursuivi leur lancée au début du second vingt. Olivier Lemire a creusé l’écart deux minutes après le retour à l’action.

Avec deux buts rapides, l’attaquant Ludovyk Caron a plus tard amorcé une tentative de remontée dans le camp granbyen.

Les Prédateurs ont cependant repris une priorité de deux points grâce au filet de l’ex-Inouk Félix Meunier.

Malgré une ultime poussée granbyenne avec un but de William Leblanc sur le jeu de puissance en milieu de troisième période, le sort en était jeté. Samy Hudon-Rousseau a complété le pointage dans une cage déserte.

Certains diront que les choses sérieuses comment pour les Inouk. Les Forts de Chambly seront de passage au centre sportif Léonard-Grondin dimanche après-midi pour le début d’une série « quatre de sept ».

Invaincus à leurs 11 derniers matchs, les Forts attaqueront les quarts de finale en pleine confiance.