Andrew Ranger... ou le sourire de la victoire.

Une deuxième de suite pour Ranger!

Andrew Ranger a remporté sa deuxième victoire de suite en série canadienne de NASCAR samedi après-midi dans les rues du centre-ville de Toronto.

«Je suis tellement content!, a lancé le Granbyen lorsque joint dans la Ville reine. Une victoire, c’est super, mais deux de suite, c’est merveilleux!»

Parti troisième, Ranger s’est rapidement installé en deuxième place derrière Alex Tagiani, qui avait obtenu la pole. Et le pilote de la Dodge Challenger no. 27 a suivi de près celui de la Chevrolet Camaro no. 18 jusqu’à la prolongation où, à la suite d’une manœuvre où il y a eu contact, il a réussi à le doubler.

«Alex avait une voiture très rapide, un peu plus rapide que la mienne, a repris Ranger. Et si ça n’avait pas été de la dernière relance, je n’aurais probablement pas réussi à aller le chercher. Je l’ai eu dans le premier virage, par l’intérieur. J’avais remarqué qu’il y allait doucement dans ce virage et je m’étais dit que c’était le seul endroit où je pouvais le dépasser…»

«Ça aurait été plus agréable de gagner, mais je suis quand même content du résultat, a pour sa part expliqué Tagliani. Andrew a fait ce qu’il avait à faire dans le premier virage, un virage très glissant, et j’aurais fait la même chose si j'avais été à sa place. Chapeau à lui!»

Le Trifluvien Jean-François Dumoulin, avec un rare podium, a terminé troisième. L’Ontarien Gary Klutt et Louis-Philippe Dumoulin, le frère de l’autre, ont complété le top 5.

Pour Ranger, il s’agissait d’un troisième succès en carrière sur le tracé torontois. Il s’agissait aussi de sa 24e victoire en série Pinty’s, lui qui est le meneur à ce chapitre.

Marc-Antoine Camirand, sixième, Donald Theetge, neuvième, et Kevin Lacroix, 16e après l'avoir emporté l’an dernier, ont obtenu les autres résultats des Québécois à Toronto.

Lacroix, que plusieurs avaient identifié comme le plus sérieux prétendant au titre laissé vacant par Alex Labbé, parti courir en série Xfinity, ne connaît pas le départ espéré. Il se retrouve au septième rang du championnat après quatre épreuves.

La différence

À la suite de sa victoire de samedi, Andrew Ranger est premier au championnat de la série canadienne de NASCAR, à égalité avec Louis-Philippe Dumoulin. Ranger compte toutefois deux gains et Dumoulin, un.

«Ça fait longtemps que je n'avais pas été en tête, a-t-il souligné. Toutes ces bonnes nouvelles font énormément de bien.»

S’il n’avait pas été relégué au 12e rang à Bowmanville lors de la première épreuve en raison d’une pénalité, le pire résultat de Ranger depuis le début de la saison aurait été une cinquième place, récoltée à Hamilton. 

«Ça va vraiment bien. Quelle est la différence cette année? Je cours à forces égales avec les autres pilotes depuis que NASCAR a approuvé notre nouveau moteur dans son intégralité. C’était difficile d’être compétitif avec une voiture plus pesante que les autres et avec moins de forces de moteur que les autres. J’ai beau être un pas pire pilote, je ne suis pas Superman non plus!»

Le petit monde de la série Pinty’s se prépare maintenant pour sa tournée annuelle dans l’Ouest du pays avec des arrêts à Saskatoon (deux épreuves le 25 juillet) et à Edmonton (28 juillet).