La cavalière Lucy Deslauriers et son grand-père, Roger Deslauriers, après la course de dimanche.

Une bonne année pour la famille Deslauriers

Les Deslauriers n’auront pas eu la victoire espérée pour l’événement de clôture de l’Internation Bromont, mais le clan familial se réjouit tout de même de ses autres réussites durant l’événement.

« C’est sûr qu’il y a une pression pour les Deslauriers à l’International Bromont », estime le directeur de l’événement, Roger Deslauriers, qui est aussi le père de Mario Deslauriers et le grand-père de Lucy Deslauriers.

Le directeur se dit tout de même très fier de sa petite-fille, qui a remporté trois épreuves dans le cadre du 43e International Bromont.

Lucy Deslauriers indique pour sa part être somme toute très satisfaite de son parcours, d’autant plus qu’elle compétitionne avec Kaspara depuis moins d’un an. Le Grand Prix final était la plus grande épreuve affrontée par sa jument jusqu’à maintenant. Il était donc à prévoir que la chimie entre la cavalière et Kaspara n’allait pas égaler la relation que Lucy entretient avec Hester — le cheval avec lequel elle a remporté deux de ses plus récentes victoires. Selon la cavalière, Kaspara aurait simplement manqué d’énergie après avoir offert toute une performance pour se rendre en barrage.

En entrevue avec La Voix de l’Est, Lucy Deslauriers a par ailleurs confié qu’elle tire du plaisir à affronter son père.

« On compétitionne l’un contre l’autre depuis un bout de temps maintenant et nous sommes tous les deux extrêmement compétitifs, alors on veut tous les deux gagner, mais on est quand même “dans la même équipe”, alors on se réjouit des réussites de l’autre », a-t-elle précisé en anglais. Rappelons que même si le père est originaire de Bromont et représente le Canada sur la piste, sa fille, qui a maintenant 19 ans, compétitionne pour les États-Unis.

Mario Deslauriers aura également remporté quelques rubans durant cette 43e mouture de l’International Bromont... y compris une deuxième place derrière sa fille lors de l’épreuve Classique FEI du 27 juillet !