Ross Lemke a remporté huit Bols d’Or avec les Astérix.

Un vibrant hommage à Ross Lemke

« Les victoires et les Bols d’Or, c’est bien, mais ça reste éphémère. La reconnaissance des gens, c’est éternel. »

Ross Lemke, qui est associé au programme de football de Jean-Jacques-Bertrand depuis 1974, a été fêté comme il se doit, vendredi soir à Farnham, avant le match qui opposait ses Astérix aux Castors de l’école Mgr Euclide-Théberge de Marieville. C’est ainsi que pas moins d’une centaine d’anciens joueurs de Lemke étaient sur place, qu’on a fait venir un orchestre, qu’il a reçu des cadeaux et quoi encore !

« C’était quelque chose, a expliqué l’homme de football de 74 ans, encore un brin ému. En plus, je n’étais au courant de rien, c’était une surprise. Je peux vous dire que c’était réussi parce que j’ai été très surpris ! »

Les gens de Jean-Jacques-Bertrand, Isabelle Juneau et José Saint-Onge en tête, ont travaillé fort pour faire de cet hommage à Lemke un succès. Ils ont commencé à établir des contacts avec ceux qui ont joué pour lui au beau milieu de l’été.

« Les gars sont venus de partout pour me saluer. Il y en a un (Eric Delsaer) qui vit maintenant à Rochester, dans l’État de New York, qui était là. J’ai été très touché. »

Lemke a remporté huit Bols d’Or avec les Astérix. Au fil des ans, il a aussi été associé aux Géants du cégep de Saint-Jean, aux Carabins de l’Université de Montréal et aux Centaures de Grenoble.

« Même à la retraite de l’enseignement, Ross est toujours dans l’entourage de l’école, a expliqué José Saint-Onge, responsable du programme de football de JJB. Il a fait tellement et continue à faire tellement pour nos élèves. Des jeunes qui lui doivent beaucoup, il y en a une tonne. C’est pourquoi il n’a pas été difficile de convaincre tous ces anciens de venir le saluer. »

Avec fierté, Lemke dira qu’il a dirigé trois générations de footballeurs.

« Dans certains cas, j’ai coaché le grand-père, le père et, aujourd’hui, le fils », a-t-il souligné.

Vendredi, les Astérix (0-2) se sont inclinés 27-7 face aux Castors. Mais ça n’a rien gâché à la belle soirée.

Victoire des Incroyables et des Élites
Toujours sur la scène du football juvénile, les Incroyables de J.-H.-Leclerc (2-1) ont inscrit une deuxième victoire de suite lorsqu’ils ont disposé de la Milice de l’école secondaire La Magdeleine de La Prairie 27-16 dans la cadre de leur ouverture locale.

« Nous étions prêts, mais nous avons quand même eu quelques ajustements à faire en cours de match », a mentionné l’entraîneur Maxime Harkans.

Pendant ce temps, les Élites (3-0) du Mont-Sacré-Cœur ont poursuivi leur domination en écrasant les Patriotes de la polyvalente Bélanger de Beauce 55-19, aussi à Granby.