Une partie du nouveau salon des joueurs.

Un salon plus spacieux pour les joueurs

Depuis toujours, le refuge des joueurs participant au Challenger Banque Nationale était situé à l’intérieur du chalet du club de tennis Granby. Cette année, il se trouve au… sous-sol de l’église Saint-Luc.

On ne sait pas si les joueurs de tennis sont pieux, mais ils ont certainement gagné en espace dans l’immense sous-sol. Pour la première fois, tous les services offerts aux joueurs, ou presque, sont réunis au même endroit.

« Depuis que le tournoi accueille un volet féminin, on sentait les athlètes un peu à l’étroit dans le chalet du club, explique Patricia Simard, qui s’occupe des journalistes et qui a vu à l’aménagement du nouveau salon. Maintenant, il y a de l’espace en masse. »

À l’intérieur du salon, on retrouve le gymnase, les installations du physiothérapeute, du massothérapeute, ceux du cordeur, des ordinateurs, des écrans de télé… et une table de tennis de table.

« On m’a dit que c’était très important qu’il y ait une table de ping-pong dans le salon, reprend Mme Simard. Car voyez-vous, il y a beaucoup de matchs revanches qui se jouent là. Un joueur perd sur le court et il demande ensuite son match revanche au ping-pong ! »

Flambant neuf, le mobilier a été prêté par Setlakwe, un partenaire du Challenger. Et ça semble très confortable.

« Jusqu’ici, les commentaires que nous avons reçus des joueurs sont bons », dit encore Patricia Simard.

La seule chose qui les chicote, paraît-il, c’est que les douches restent situées à l’intérieur du chalet du club, devenu le bureau du tournoi. Il y a donc un déplacement à faire.

« Nous avons une idée pour contrer le problème, mais rien ne pourra se faire avant l’an prochain, évidemment », souligne Mme Simard.

En bout de ligne, les joueurs semblent tout de même gagnants avec ce déménagement.