«C’est une autre étape, une nouvelle marche», affirme Yan Pellerin en parlant de son premier combat de six rounds.

Un premier combat de six rounds pour Yan Pellerin

Après avoir livré cinq combats de quatre rounds depuis ses débuts en boxe, Yan Pellerin se prépare pour sa première bataille de six assauts, qui aura lieu le 16 février au Cabaret du Casino de Montréal.

« C’est une autre étape, une nouvelle marche », explique Pellerin, qui se mesurera alors à Justin Schmit, un gars de l’Alberta, qui montre une fiche de deux victoires, les deux par K.O., et trois défaites.

Comme le Granbyen, Schmit est un produit des arts martiaux mixtes, où il a conservé une fiche modeste de quatre victoires et neuf défaites. C’est aussi un ancien dur à cuire du hockey.

« Il frappe sans arrêt, il donne énormément de coups, reprend Pellerin. On me dit de m’attendre à un combat difficile. »

Pellerin, qui a une fiche de 4-1, affirme être un brin en retard dans son entraînement, lui qui a passé une dizaine de jours sur le dos pendant le temps des Fêtes à cause de la maladie.

« Je mets les bouchées doubles présentement. Je vais être prêt quand la cloche va sonner le 16. »

Un autre Granbyen, celui-là d’adoption, participera au prochain gala présenté par Groupe Yvon Michel au Cabaret du Casino. Il s’agit d’Alex Beaulé, qui fait le saut en boxe après avoir disputé cinq combats en arts martiaux mixtes. Beaulé est un grand ami de Pellerin.