Nommé meilleur plongeur de sa catégorie à Regina, Claude-Olivier Lisé-Coderre est notamment revenu à la maison avec une médaille de bronze obtenue à l’épreuve du 5 mètres.

Un plongeur bromois décoré au Championnat canadien junior

Âgé de 10 ans, le Bromois Claude-Olivier Lisé-Coderre a été nommé meilleur plongeur de sa catégorie lors de sa première visite au Championnat canadien junior, qui se déroulait du 18 au 22 juillet à Regina, en Saskatchewan.

Il a terminé en première position dans les disciplines du 1 mètre, du 3 mètres et du 5 mètres lors des préliminaires de la catégorie D1.

Ensuite, les trois plongeurs D1 (10 ans) et les cinq plongeurs D2 (11 ans) qui ont récolté le plus de points pendant les préliminaires se sont affrontés lors des épreuves finales.

« Les quatre premiers plongeons sont les mêmes pour tous les athlètes, explique son père, Joslin Coderre. Les deux derniers sont optionnels, mais les D1 n’ont pas accès aux figures ayant le même niveau de difficulté que les D2. [Claude-Olivier] était donc limité dans son répertoire. »

Ce dernier est tout de même revenu à la maison avec une 4e position au 1 mètre, une 6e place au 3 mètres et une médaille de bronze à l’épreuve du 5 mètres.

« Pour moi, le plus beau moment de la compétition, c’est quand je suis monté sur la troisième marche du podium », raconte Claude-Olivier.

Son père s’est dit très impressionné par son calme et sa concentration alors qu’il compétitionnait loin de chez lui, dans un environnement anglophone et contre les meilleurs plongeurs au pays.

« Quand ça va moins bien, je me parle dans ma tête, précise Claude-Olivier Lisé-Coderre. Si tu dis que tu es en train de perdre, c’est terminé. »

Une bonne saison qui s’achève

Le jeune plongeur bromois a connu une excellente saison 2018-2019, lui qui a notamment récolté plusieurs podiums lors des compétitions juniors provinciales de Pointe-Claire, Gatineau et Québec.

Il est d’ailleurs le plus jeune plongeur à avoir participé aux Jeux du Québec, alors qu’il n’avait que 7 ans.

Claude-Olivier aura trois semaines de congé avant de se remettre au travail en vue des compétitions qui débuteront en décembre. Il souhaite améliorer ses plongeons et récolter davantage de points.

« Je dois être plus droit lors de mes départs », note-t-il.

Sa mère a tenu à souligner le travail de son entraîneuse, Mary Lou B. Dupuis, pour son dévouement et l’attention particulière qu’elle porte à ses athlètes.

Le club de plongeon CAMO de Montréal, avec lequel s’entraîne Claude-Olivier, a reçu la bannière du meilleur club du championnat grâce aux bonnes performances de ses coéquipiers, qui se sont aussi démarqués au Centre aquatique de Régina. Au fil des années, plusieurs athlètes de haut niveau sont passés par ce club.

Sylvie Bernier, Annie Pelletier, Émilie Heymans, Lysanne Richard et Alexandre Despatie font partie du lot.