Anthony Wojcik (no 15)

Un nouveau-venu dans l’alignement des Inouk

Anthony Wojcik déménage ses pénates dans la région. Évoluant depuis le début de la saison avec les Remparts de Québec dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il se rapportera aux Inouk pour le match de dimanche à Chambly.

Les Inouk avaient acquis Wojcik­ en juin 2017 des Flames de Gatineau en échange de deux choix de troisième ronde et d’un choix conditionnel de troisième ronde s’il se rapportait à l’équipe granbyenne.

« On a pris une chance sur un joueur qui était au junior majeur. On a appris dernièrement qu’il n’était pas de retour avec les Remparts, explique le DG des Inouk, Patrice Bosch. Je suis allé le voir samedi dernier pour déjeuner et on a jasé. J’avais une vision et il avait la même. »

Le grand gaillard de 5’10 a joué 9 parties avec Québec cette saison. Précédemment, il avait évolué pour les Huskies de Rouyn-Noranda et les Wildcats de Moncton.

Wojcik est considéré comme un attaquant de puissance. Son ajout dans l’alignement sera certainement apprécié.

« Tout le monde est content qu’il s’en vienne chez nous. C’est un gros bonhomme capable de patiner, c’est un bon leader et il va amener une robustesse qui nous manquait. C’est un style de joueurs qui ne courent pas les rues. »

Bosch l’a par ailleurs coaché il y a quelques années avec Équipe Québec moins de 16 ans et, déjà il l’avait apprécié. « On a eu la main chanceuse ! »

Il ne sera pas possible de le voir en action vendredi soir pour le premier match de la formation granbyenne en 2018. Cependant, il revêtira l’uniforme des Inouk de Granby dimanche, à Chambly, contre les Forts.

La période des transactions dans la LHJAAAQ se termine le 10 janvier. Pour l’instant, l’équipe de Bosch n’a pas bougé, mais il reste encore du temps, souligne le DG et entraîneur-chef des Inouk.

« Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui transigent, c’est un marché très serré cette année. Je ne sens pas que j’ai besoin de faire plein de transactions cette année, alors on va faire les bonnes transactions ou on n’en fera pas. »

Fini les vacances !

L’équipe était de retour à l’entraînement jeudi. Granby reçoit, vendredi à 19 h 45, le Titan de Princeville, qui figure au bas du classement de la division Martin-Saint-Louis.

Patrice Bosch place pourtant le Titan au même pied d’égalité que les autres équipes. Il prévient qu’il n’y aura plus de matchs faciles dans le dernier droit de la saison. « On n’est pas équipés pour prendre les autres à la légère. »

Les Inouk ont rencontré trois fois le Titan avant Noël et ils ont enregistré deux victoires et une défaite.