Patrice Bosch n’a pas voulu commenter les propos de son homologue Robert Dubuc.

Un nouveau joueur et des cas douteux

Les Inouk auront peut-être un nouveau joueur en uniforme, mardi soir à la Cité du sport, à l’occasion de leur premier match face aux Cobras.

Tristan Gagnon, que la formation granbyenne avait repêché il y a quelques années, a commencé à s’entraîner avec l’équipe à la suite de l’élimination du Boomerang d’André-Laurendeau (LaSalle), sa formation dans la Ligue collégiale. On parle ici d’un attaquant de 19 ans, que Patrice Bosch décrit comme étant « un bon travailleur, un leader et un joueur capable de générer de l’offensive ».

En 31 matchs cette saison avec le Boomerang, il a amassé 25 points, dont 10 buts. Il avait fait mieux en 2017-2018 avec une récolte de 42 points en 36 matchs.

En 2016-2017, il a aussi disputé deux petits matchs avec le Phoenix de Sherbrooke, dans la LHJMQ.

Gagnon jouera probablement si un des attaquants qui représentent un cas douteux en prévision du match de mardi est absent. Bosch parle de « deux ou trois » cas douteux au total, des joueurs qu’il ne veut pas identifier.

Chose certaine, Gagnon est dans les plans de l’équipe. Bosch affirme qu’il pourrait fort bien être un des joueurs de 20 ans la saison prochaine.

Pas de commentaires !

Dans un autre ordre d’idées, Patrice Bosch n’a pas voulu commenter les propos tenus par Robert Dubuc.

« Je n’ai absolument rien à dire, a-t-il mentionné. Moi, je le répète, je m’occupe de mon équipe. Un point, c’est tout. »

Parlant de son équipe, Bosch souligne qu’il sent beaucoup de fébrilité chez ses hommes à quelques heures du début de l’affrontement face aux Cobras.