De retour au monticule, Zachary Gagnon a repris là où il avait laissé il y a deux semaines. Il n’a accordé que trois coups sûrs en six manches de travail.

Un match de bris d’égalité sera nécessaire pour les Guerriers

Les Guerriers ont de nouveau dû composer avec les caprices de Dame Nature lundi soir au stade Napoléon-Fontaine, mais ils ont finalement pu compléter le match contre Coaticook interrompu à la fin juillet. En signant une victoire de 14-1, ils ont confirmé la tenue d’un match de bris d’égalité qui couronnera les champions de la saison régulière dans la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Puisque les deux clubs montrent des fiches de 33-11, les Guerriers affronteront les Diamants de Québec afin de trancher le débat. Cette partie décisive sera présentée le mardi 20 août à compter de 19h30, toujours à Granby. Les Guerriers auront le privilège de jouer à domicile en raison de leurs deux victoires contre Québec cette saison.

«Nos gars ont montré une bonne attitude ce soir. Ils tenaient à finir le travail pour avoir une chance de remporter le championnat. Le mot d’ordre était aussi d’avoir du plaisir considérant la situation», a expliqué l’entraîneur adjoint Yannick Parent en l’absence du gérant de Denis Lamontagne, qui profitait de vacances déjà planifiées.

Avance insurmontable

Il faut dire qu’une défaite des locaux aurait eu des allures de catastrophe. Les Guerriers menaient 10-1, avec trois coureurs sur les sentiers, au moment de reprendre l’action en fin de quatrième manche.

Le double de Nicolas Tremblay et le simple d’Alexandre Lapointe ont rapidement porté le pointage à 13-1. La claque de Simon Després a mis le dernier clou dans le cercueil du Rocket. Sur l’ensemble du match, Sébastien Léger a mené l’attaque granbyenne avec quatre points produits, dont trois obtenus à l’aide d’un circuit.

De retour au monticule, Zachary Gagnon a repris là où il avait laissé il y a deux semaines. Il n’a accordé que trois coups sûrs en six manches de travail. Xavier Langlois est venu clore la saison régulière avec sa première apparition sur la butte dans l’uniforme des Guerriers.

Jonathan Raymond a généré l’unique point du Rocket, qui s’exposait à une amende salée s’il ne venait pas compléter cette rencontre.

Alexandre Lapointe, le meilleur frappeur du circuit

Notons qu’à sa première saison dans la LBJEQ, Lapointe a terminé le calendrier régulier avec la meilleure moyenne au bâton (0,439) dans tout le circuit, en plus de mener au chapitre des coups sûrs (61).

Seul frappeur susceptible de le menacer, Deric Lamontagne n’était pas en uniforme pour les Ducs de Longueuil lundi soir.

«J’avais frappé pour 0,400 la saison dernière (au niveau midget AAA) et je travaille extrêmement fort pour m’améliorer. Mais honnêtement, je ne m’attendais pas à d’aussi bons chiffres comme recrue...», a reconnu Lapointe.

Quel est donc son secret à la plaque ? «Je crois que je suis l’un des frappeurs les plus agressifs sur le premier lancer. Les lanceurs m’attaquaient souvent avec des balles rapides en début de saison, et ça m’a bien servi», a-t-il souligné.

En attendant le fameux match décisif, une dizaine de joueurs des Guerriers participeront au championnat canadien junior, à compter de mercredi du côté de Gatineau. Ils seront alors épaulés par une sélection de joueurs provenant des quatre coins de la LBJEQ. Les séries éliminatoires débuteront ensuite la semaine prochaine.

Les Indians déplacés

Les Indians devaient initialement disputer leur dernier match de saison à domicile lundi soir, mais puisque les Guerriers ont priorité concernant l’utilisation du stade Napoléon-Fontaine, cette partie a été remise au 19 août. Le club granbyen recevra alors la visite des Expos de Varennes, dans la Ligue de baseball senior de la Vallée des Forts. 

« Nous n’avons aucun problème avec ça ! Ça permettra de ne pas avoir trop de délais entre notre dernier match régulier et le début des séries », a commenté le joueur-gérant des Indians, Manuel Charron-Paris.

Avec une fiche de 13-8, les Indians sont assurés de terminer parmi le top 7 et éviteront ainsi le premier tour des séries. Les Braves d’Acton Vale (3-18) devront quant à eux passer par la ronde préliminaire. Jonathan Gagnon