L’intensité de Jonathan Bouchard sera très utile aux Bisons au cours des prochaines semaines.
L’intensité de Jonathan Bouchard sera très utile aux Bisons au cours des prochaines semaines.

Un match attendu par Jonathan Bouchard

Jonathan Bouchard ne s’en cache pas : il a très hâte à samedi soir alors que les Bisons disputeront leur 22e et dernier match du calendrier régulier. Le Métal Pless de Plessisville sera le visiteur au Centre sportif Léonard-Grondin dans le cadre d’un affrontement qui déterminera à quelle position les Granbyens vont terminer au classement et quelle équipe ils vont croiser en ronde quart de finale.

« Grâce à quelques bonnes transactions, le Métal Pless est à mon avis l’équipe qui s’est le plus améliorée en cours de saison, explique Bouchard. C’est un gros test et ça va nous donner une bonne idée d’où on se situe dans notre cheminement à une semaine du début des séries. Honnêtement, je m’attends à tout un match. »

Évidemment, il faudra voir dans quel état d’esprit les joueurs du Métal Pless vont débarquer en ville. Déjà assurée de finir au troisième rang, la troupe de Simon Turcot n’a rien à gagner en fin de semaine.

Les Bisons (12-9) peuvent encore terminer quatrièmes, cinquièmes ou sixièmes au classement. Mais ils ont véritablement leur sort entre leurs mains puisqu’une victoire samedi leur assurera de finir au quatrième rang, qu’importe si les Sportifs de Joliette l’emportent à domicile face aux Loups de La Tuque le même soir.

Dans le pire des scénarios (défaite des Bisons et victoire des Sportifs), les joueurs de David Lapierre vont terminer sixièmes et vont se mesurer au Métal Pless (13-6-2), qui auront l’avantage de la glace en quart de finale.

« C’est certain qu’on aimerait avoir l’avantage de la glace, reprend Bouchard. On a de bonnes foules, les gens de Granby sont de notre bord et j’aimerais mieux disputer le septième match chez nous. »

Reste maintenant à savoir à quoi va rassembler l’horaire de la série quart de finale. Car en raison de la présentation du tournoi bantam, il y a peu de temps de glace disponible au Centre sportif Léonard-Grondin lors des week-ends du 14 au 16 février et du 21 au 23 février. C’est ainsi que même en ayant l’avantage de la glace, les Bisons pourraient fort bien commencer la série sur la route et jouer les dimanches soirs à domicile lors des deux fins de semaine en question.

Le match de samedi, en passant, est une reprise de celui du 11 janvier, qui avait été remis en raison des mauvaises conditions climatiques.

Une grosse victoire

Jonathan Bouchard a beaucoup aimé la performance de son équipe à Joliette samedi dernier. Une importante victoire sur la route, face à une bonne équipe, qui a ramené beaucoup de confiance dans le vestiaire des Bisons, selon lui.

« On a joué un gros match, souligne-t-il. On a patiné, on a joué du hockey physique, on a fait ce qu’on avait à faire pour gagner. On n’était pas encore en séries, mais c’était comme un match des séries. Si on réussit à accumuler ce genre de performances, on peut aller loin. On sait qu’on est capables de le faire. »

Bouchard est d’ailleurs l’un de ceux qui auront un rôle important à jouer au cours des prochaines semaines. Son intensité et son leadership seront utiles aux Bisons.

« Honnêtement, je suis rendu à 29 ans et j’ai l’impression d’avoir ralenti un peu. Il ne faut pas oublier non plus qu’il y a de plus en plus de bons jeunes dans la ligue et qu’ils poussent en arrière. Mais je suis encore capable d’apporter mon intensité, mon leadership et un peu d’offensive. »

En 19 matchs, Bouchard a amassé 16 points, dont cinq buts, depuis le début de la saison. Ce qui est loin d’être négligeable, on s’entend.

« Chose certaine, j’ai encore du plaisir. Et le fait de jouer à Granby, devant mes parents et mes amis, rend les choses encore plus agréables. »