Jean-Philip Cornellier

Un été tranquille pour nos golfeurs professionnels

Sur la scène professionnelle, les golfeurs qui représentent la région doivent se contenter d’un été plutôt tranquille.

Raoul Ménard ne connaît notamment pas la saison espérée en marge du Circuit Mackenzie, reconnu comme le plus relevé au pays.

« Mon statut conditionnel n’a pas été assez bon pour me faire entrer dans un seul tournoi, donc j’ai dû me rabattre sur les qualifs du lundi un peu partout », a-t-il expliqué lors d’un récent échange avec La Voix de l’Est.

« Mon jeu est solide, mais il m’a manqué un petit break pour faire en sorte que ma saison décolle. »

Par ailleurs, la dissolution du Circuit Canada Pro Tour a des impacts évidents au Québec.

Selon la plateforme BlueGolf, le Césairois Jean-Philip Cornellier et Dave Lévesque (professionnel du Château-Bromont) ont disputé seulement deux tournois chacun.

« Heureusement, je suis très occupé à enseigner », a glissé Cornellier, qui est à l’emploi du club de Saint-Césaire.