Hugo Brochu sera le premier lanceur envoyé sur la butte pour affronter les Cubains.

Un défi personnel pour Hugo Brochu

Hugo Brochu entamera le match au monticule pour les Guerriers face à l'équipe nationale junior de Cuba. Le jeune homme sourit quand on lui demande s'il a l'impression de s'en aller à l'abattoir.
« Je sais que ce ne sera pas facile, mais je prends ça comme un beau défi à relever, dit-il. Même que je vois ça comme un défi vraiment personnel. J'ai hâte. »
Brochu, 20 ans, présente un dossier de trois victoires et autant de défaites, avec une moyenne de points mérités de 5,25. Puisque tous les joueurs doivent voir de l'action, il ne devrait pas lancer plus que deux ou trois manches, au mieux.
« Reste que c'est moi qui dois donner le ton au match. Si je travaille bien, ça va donner confiance à l'équipe. »
Devant 1250 spectateurs?
Le président des Guerriers, François Giasson, est emballé par l'intérêt suscité par la visite des Cubains.
« J'ai rêvé de voir le stade Napoléon-­Fontaine plein et mon rêve va se réaliser, prédit-il. C'est merveilleux pour le baseball à Granby. »
Jeudi, des estrades ont été ajoutées sur la ligne du troisième coussin. On pourra donc accueillir quelque 1250 spectateurs.
Il reste des billets, disponibles dans les Rôtisseries Duhamel. Les gens pourront aussi s'en procurer au stade, qui ouvrira ses portes à 17 h.