Les Maroons de Waterloo ont fait l’acquisition du défenseur Pierre-Alexandre Martel.

Un autre bagarreur chez les Maroons

Les Maroons de Waterloo ont officialisé mercredi matin l’acquisition du défenseur Pierre-Alexandre Martel qui était sous contrat avec le Wild de Windsor depuis les deux dernières saisons.

L’équipe se départit de Martel en échange du vétéran bagarreur Sébastien Roy qui a cumulé 498 minutes de pénalité en 99 parties.

« Il devenait difficile de lui [Sébastien Roy] promettre le poste qu’il désirait étant donné le nombre de belligérants se rapportant à l’équipe au camp d’entrainement », écrit l’organisation sur la page Facebook des Maroons pour expliquer l’échange.

« On s’en est départi parce qu’on a cru en certains joueurs qui se sont essayés à son rôle de pugiliste », soutient pour sa part l’entraineur-chef des Maroons, Miguel Fortin.

Pierre-Alexandre Martel a passé l’essentiel de la saison 2017-2018 chez le MGR Express de Jonquière, dans la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve (LHSLF).

« Il sera en mesure d’apporter de la solidité à notre brigade défensive et beaucoup de respect devant notre gardien de but. La saison dernière, il a cumulé 2 points en 6 matchs et un impressionnant total de 59 minutes de pénalité », a indiqué l’équipe des Maroons dans un communiqué publié mercredi matin.

Suspension
Le jeune homme de 23 ans, mesurant 6’ 4’’ a défrayé la manchette en début d’année alors qu’il s’en était pris à un arbitre de la LHSLF.

Il avait alors été suspendu pour une durée de quinze matchs, ratant ainsi une bonne partie de la saison du MGR Express de Jonquière.

Le geste a été jugé comme étant intentionnel par les responsables de la ligue, ce qui a entrainé une suspension automatique de dix rencontres.

Puisque l’arbitre avait subi des lésions physiques, cinq parties supplémentaires ont été ajoutées à sa suspension.

Un antécédent qui ne gêne nullement l’organisation des Maroons.

« On a vu le geste qu’il avait posé l’année dernière et c’était une suspension très sévère [...] mais c’était aussi accidentel. C’est une très bonne personne», assure Miguel Fortin.

« Des défenseurs dans cette ligue c’est difficile à trouver, surtout un qui est capable d’amener du jeu robuste avec un gabarit comme le sien. On a acquis un joueur robuste qui a de bonnes habiletés au hockey et qui est capable de jouer dans notre ligue », ajoute l’entraineur-chef.

Pour le moment, la nouvelle acquisition des Maroons demeure au Saguenay.

On ignore encore s’il sera présent pour le camp d’entrainement à l’automne.

« Présentement il regarde à savoir s’il sera disponible pour tous les matchs, mais il avait l’air assez confiant et content de venir chez nous. Moi j’évalue qu’il a des bonnes chances qu’on le voit à Waterloo à la prochaine saison », conclut M. Fortin.

Il n’a pas été possible de parler à Pierre-Alexandre Martel mercredi.