Gabriel Chicoine n’a pas caché sa joie après avoir été invité à la Coupe de l’Est du Canada.

Trois joueurs des Inouk à la Coupe de l’Est du Canada

Trois joueurs des Inouk ont été invités à représenter la Ligue de hockey junior AAA du Québec lors de la Coupe de l’Est du Canada (Eastern Canada Cup Challenge), qui aura lieu à Trenton, en Ontario, du 13 au 15 novembre.

Les attaquants William Leblanc et Félix Meunier, qui vient de se joindre à l’équipe, ainsi que le défenseur Gabriel Chicoine défendront les couleurs de la section Martin-Saint-Louis de la LHJAAAQ, qui sera dirigée par Pierre Petroni, du Collège Français de Longueuil. Robert Dubuc, des Cobras de Terrebonne, sera derrière le banc de la division Alexandre-Burrows.

Chicoine et Maxime Borduas avaient aidé l’équipe de la LHJAAAQ à remporter le tournoi présenté à Cornwall l’an dernier.

« Je suis très content d’avoir été invité, a lancé Chicoine avant de prendre l’autobus pour Valleyfield, où les Inouk avaient rendez-vous avec les Braves jeudi. C’est un beau tournoi, la compétition est très forte et nous nous retrouvons dans une ambiance à 100 % hockey. Là-bas, tu joues au hockey, tu manges et tu dors. Et c’est comme ça à tous les jours. »

La Coupe de l’Est du Canada réunit les meilleurs joueurs des cinq circuits de niveau junior A (ou AAA comme on dit au Québec) de l’Est du pays. La LHJAAAQ s’en tire toujours fort bien.

« L’an dernier, j’avais été à la dernière minute, a repris Chicoine. Cette fois, je peux savourer un peu plus ma sélection. C’est l’fun d’y retourner et c’est l’fun d’y aller avec deux coéquipiers. »

La sélection de Meunier, qui ne compte que deux matchs dans la LHJAAAQ cette saison, peut paraître étonnante. À l’opposé, d’autres joueurs des Inouk auraient pu être invités. Comme Patrice Demuy, Borduas et Maxime Baillargeon.

Avant le match à Valleyfield, Chicoine avait amassé 21 points, dont trois buts. Quant à Leblanc, il avait récolté 25 points, dont 11 buts.

Le capitaine le savait

En début de saison, alors qu’on ne savait pas trop à quoi s’attendre des Inouk, le capitaine Chicoine, lui, avait clamé haut et fort que son équipe allait être dans le coup.

« Les gens avaient des doutes, mais moi, je savais qu’on n’avait pas une mauvaise équipe. Je savais que les vétérans étaient solides et que les jeunes, eux, étaient de qualité. Ce qui me surprend, je l’avoue, c’est le faible nombre de buts qu’on accorde. Tout le monde fait son travail, mais il faut lever notre chapeau à Patrice Bosch, qui a implanté un solide système de jeu », a souligné le vétéran défenseur. 

Avant le match à Valleyfield, les Inouk n’avaient accordé que 36 petits buts en 16 matchs.

Les Inouk freinés à Valleyfield

Les Inouk ont subi une première défaite en six rencontres, jeudi soir du côté de Valleyfield.

Les Inouk ont subi une première défaite en six rencontres, jeudi soir du côté de Valleyfield. Cinq marqueurs différents ont uni leurs efforts dans une victoire de 5-2. Les Braves ont ouvert la machine en début de deuxième période, pour éventuellement se forger une avance de 3-0. William Leblanc a ensuite permis à Granby de s’inscrire au pointage. Leblanc a également contribué au but de Patrice Demuy, inscrit avec moins de cinq minutes à écouter au match. La défaite va au dossier du gardien Gabriel Waked, qui a cédé cinq fois sur 30 lancers. Maxime Borduas a récolté deux passes. Les Inouk devront se ressaisir dès vendredi soir, alors qu’ils prendront la route de Longueuil pour y affronter le puissant Collège Français. Jonathan Gagnon