Tristan Gagnon vient tout juste de débarquer à Granby, mais il se voit déjà avec les Inouk la saison prochaine à titre de joueur de 20 ans.

Tristan Gagnon se sent bien à Granby

Débarqué chez les Inouk au beau milieu des séries éliminatoires, Tristan Gagnon l’avoue : il est dans une situation particulière.

« C’est spécial, c’est vrai, mais l’adaptation au groupe et au système de jeu se font très bien, a expliqué le Sherbrookois, qui vient de terminer sa troisième et dernière saison avec le Boomerang d’André-Laurendeau, au hockey collégial. En arrivant dans le vestiaire, j’ai immédiatement reconnu Nicolas Roy, Marc-Antoine Dufour, William Leblanc et Tristan Belliveau, des gars que je connais. En partant, ça aide… »

Rencontré quelques heures avant le match de jeudi, Gagnon a affirmé qu’il se sent bien au sein des Inouk en raison « du bel esprit d’équipe qu’on y trouve et des valeurs véhiculées par Patrice Bosch et par l’organisation ».

« Parfois, tu ne sais pas pourquoi, mais tu te sens bien aussitôt que tu arrives à quelques part. C’est mon cas ici. »

Gagnon est un ancien choix au repêchage des Inouk. Bien sûr, il fallait lui poser la question : pourquoi avoir choisi le hockey collégial à l’époque ?

« Dans le fond, c’est simple : les gens du Boomerang ont été les premiers à manifester leur intérêt, ils étaient vraiment très intéressés, et ils ont su être convaincants. J’ai passé de très belles années là-bas, d’autant plus qu’on a été champions deux fois. »

Mais son cours collégial terminé, Gagnon se voit à Granby la saison prochaine aussi.

« Je vais étudier à l’Université de Sherbrooke à compter de l’automne et je sais que les Inouk représentent une excellente organisation. Je me vois bien ici à 20 ans. »

En attendant, il entend se plier aux exigences de Patrice Bosch.

« Je peux amener de l’énergie, je peux faire ma part à l’attaque et je peux m’acquitter de tâches défensives. J’arrive, je vais faire ce qu’on me demande… »

Dans le midget AAA ainsi qu’au collégial, Gagnon a connu des saisons de près ou de plus d’un point par match.