Paul Lavoie (à l’avant), qui porte les couleurs de Tree Peaks, est devenu champion québécois de duathlon.

Triathlon de Victoriaville: victoire de Paul Lavoie au duathlon

Le triathlonien Paul Lavoie a tenté un coup double, samedi dernier, avant sa pause de mi-saison, au Triathlon de Victoriaville. En voulant varier ses types de course, il a remporté le titre de champion québécois de duathlon, mais n’a pas réussi à défendre sa couronne au triathlon Sprint.

Le Granbyen comptait réaliser les deux épreuves dans la même journée, mais la chaleur torride a eu raison de son état physique. Il n’a pas réussi à rester suffisamment hydraté durant le duathlon pour pouvoir terminer le triathlon, si bien qu’il a souffert de crampes dès ses premiers battements de pied en natation.

La première épreuve était le championnat provincial de duathlon. Il devait courir 5 km avant de pédaler pendant 20 km et terminer avec un 2.5 km de course. « J’étais vraiment en forme, commente-t-il. C’était le championnat provincial et il y avait des bourses, donc le niveau était relevé. Le 5 km a commencé rapidement. J’étais troisième ou quatrième. En vélo, j’avais quelques secondes de retard sur la première position. Je savais que je pouvais remonter. »

Il a réussi à prendre la position de tête, qu’il a maintenue à nouveau durant la course à pied. Ses aptitudes de triathlonien, qui exigent de courir après avoir fait du vélo, lui ont été particulièrement favorables pour cette troisième étape.

Même s’il gardait en tête le triathlon qu’il avait à faire plus tard, il s’est quand même donné comme défi de terminer sa course en moins d’une heure, ce qu’il a réussi par quatre secondes.

Il s’est ainsi qualifié pour les championnats du monde de duathlon, mais il ne compte pas s’y rendre puisqu’il a d’autres objectifs pour 2020, comme le Canada Man/Woman et le Championnat du monde Ironman 70.3 (demi-Ironman).

Sa victoire lui a toutefois coûté sa deuxième course de la journée. Dès qu’il est entré dans l’eau, il a eu des crampes à un pied. Même manège en vélo au niveau de ses jambes. Puisque ce triathlon valait moins de points à la Coupe du Québec, il a préféré abandonner et entrer ainsi un peu plus rapidement dans sa pause de mi-saison.