Vincent Berthiaume, entouré des membres de son équipe, à la suite d’une de ses victoires en sportsman.
Vincent Berthiaume, entouré des membres de son équipe, à la suite d’une de ses victoires en sportsman.

Tout un départ pour Vincent Berthiaume

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Vincent Berthiaume a plutôt bien entrepris la défense de son titre à l’Autodrome BSL lorsqu’il a remporté les deux finales en classe sportsman présentées en fin de semaine à Saint-Eugène-de-Ladrière, dans le Bas-Saint-Laurent.

En grande forme, le Granbyen a même remporté la finale en classe slingshot senior à laquelle il a pris part.

« Dur à battre comme week-end!, a lancé Yves Berthiaume, qui gère la carrière de son fils. Mais comme Vincent n’a pas couru à son goût cet été (seulement deux départs), il était déjà fou de joie en arrivant à la piste. C’était déjà de très bon augure! »

Berthiaume, 17 ans, devait effectuer ses grands débuts en modifié il y a quelques semaines au RPM Speedway, mais le déménagement de la soirée de courses à l’Autodrome Granby a fait en sorte qu’il devra attendre au printemps prochain afin de réaliser son rêve.

En attendant, il a encore six week-ends devant lui à l’Autodrome BSL d’ici à la mi-octobre.