Les organisateurs du tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel, qui se déroulera au centre sportif Léonard-Grondin du 27 au 30 décembre.

Tournoi pee-wee Lévrard-Trudel: une belle occasion de s'amuser

L'année 2016 se terminera de belle façon au centre sportif Léonard-Grondin avec la présentation du 39e tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel, du 27 au 30 décembre prochains.
Un total de 34 équipes, dont les joueurs sont âgés de 9 à 12 ans, fouleront les trois glaces de l'aréna, dans les catégories A, B et C. De ce nombre, 14 équipes proviennent de Granby, a-t-on pu apprendre en conférence de presse, mercredi soir, au café étudiant du Cégep de Granby. 
« On remplit les hôtels et les restaurants de la région [...] c'est quand même de 12 à 15 joueurs par équipe, sans compter les entraîneurs et la famille », souligne avec un sourire la présidente du tournoi depuis deux ans, France Morin.
« Notre but c'est que les jeunes s'amusent et qu'ils aient de beaux souvenirs. On veut rendre ça aussi "glamour", si je peux dire, que les deux lettres, qu'ils puissent avoir les mêmes frissons qu'eux », raconte la présidente du tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel. Elle ajoute adorer les finales « où on ferme les lumières et où les jeunes sont présentés comme des joueurs du Canadien ».
Le président d'honneur de cette édition, Jean-Marc Brosseau, est du même avis. « L'objectif à cet âge-là, c'est bien sûr de s'amuser », affirme le père de trois enfants, qui est très impliqué dans le hockey à Granby depuis de nombreuses années. Il a notamment, sur sa longue liste d'accomplissements, démarré les pratiques­ de gardiens à Granby.
L'année dernière, 42 équipes étaient inscrites au tournoi Lévrard-Trudel. « Oui, il y a moins d'inscriptions d'équipes, mais il y a aussi moins d'inscriptions au hockey en général. Les jeunes ont tellement d'options de sports devant eux », estime Mme Morin. 
Pas d'équipe de filles
D'ailleurs, une équipe entièrement féminine s'était inscrite dans la catégorie atome l'année dernière, mais les filles ne seront pas de retour cette année. « Ça avait bien été, ce serait une expérience à répéter, vraiment », mentionne France Morin. 
Le conseiller municipal et responsable des dossiers sportifs à la ville de Granby, Stéphane Giard, a souligné « la grande implication des bénévoles pour faire rouler un tel tournoi ». On estime à plus d'une quarantaine le nombre nécessaire pour assurer un bon déroulement.
« C'est un tournoi formidable pour Granby », croit de son côté la directrice générale de Granby Multisports, Marie-Pier Painchaud. 
Les recettes du tournoi, estimées entre 4000 et 7000$, sont remises au hockey local de Granby. Les 14 équipes de Granby ne paient pas de frais d'inscription, ce qui permet au total d'économiser 4000$. 
Le match d'ouverture sera à 18 h 45 le 27 décembre, et opposera les Panthères de Granby aux Lions de LaSalle, dans la catégorie pee-wee A. Les matchs de finales seront disputés le 30 décembre. 
En mode 40e
Bien que les organisateurs soient concentrés sur le bon déroulement de la 39e édition, on pense déjà à la 40e. « On a hâte et on pense déjà à ce qu'on pourrait faire. Des idées ont été lancées, mais on va attendre de conclure celle-ci pour nous attaquer à la 40e », indique la présidente du tournoi atome pee-wee Lévrard-Trudel, France Morin.