Le vice-président Martin Bazinet (à gauche) et le président Jocelyn Bélisle entourent Jean-Christophe Renaud, qui a été nommé président d’honneur du 44e Tournoi pee-wee de Waterloo.

Tournoi pee-wee: les Waterlois n’oublient pas les pionniers

On l’a déjà écrit : le Tournoi national de hockey pee-wee de Waterloo est une tradition, une institution. Et les institutions n’oublient généralement pas ceux qui les ont amenées là où ils sont rendus.

Lors de sa 44e édition, qui aura lieu du 15 au 28 janvier, le tournoi de Waterloo rendra hommage à des pionniers, des gens qui lui ont permis d’avoir l’enviable réputation qu’il a aujourd’hui. Tous décédés en 2017, Gérald Vary, Jerry Poulin et Joe Gallagher verront leur chandail hissé au toit de l’aréna Jacques-Chagnon.

« Ils ont tous fait beaucoup pour notre tournoi et ils sont demeurés des amis de l’événement jusqu’à la fin, a expliqué le président Jocelyn Bélisle en conférence de presse mercredi soir. On leur doit énormément et il m’apparaissait tout naturel de leur donner un coup de chapeau. »

Vary a été parmi les fondateurs du tournoi alors que Poulin en a assuré la présidence et que Gallagher, lui, a été un valeureux bénévole.

« L’hommage sera simple, mais il va venir du cœur », a promis Bélisle, un avocat bien en vue dans la région.

Et dans ses fonctions, Me Bélisle fait le tour du Québec. Et il affirme que le tournoi est devenu la principale marque de commerce de Waterloo.

« Je plaidais à Québec, l’autre jour, lorsque quelqu’un m’a parlé du tournoi, un des plus beaux au Québec, pour reprendre les mots exacts de la personne. Et une autre fois, dans une autre région, un monsieur m’a dit qu’il y avait participé, que son fils y avait participé aussi et que ça demeure pour les deux une expérience merveilleuse. Ça fait plaisir d’entendre ça, je suis content de le répéter et je dis aux gens de chez nous qu’ils ont raison d’être fiers de leur tournoi. »

Mais les tournois de hockey n’ont pas la vie facile au Québec et Bélisle a de nouveau lancé un appel aux commanditaires afin qu’ils continuent à supporter l’événement. Question, a-t-il dit, « que nous puissions continuer à accueillir nos jeunes joueurs comme ils le méritent ».

La présidence d’honneur a été confiée à Jean-Christophe Renaud, qui a traversé le Canada d’un bout à l’autre à la course en 2017.

« Quand tu viens de Waterloo, c’est tout un honneur d’être nommé président d’honneur du tournoi pee-wee », a mentionné le jeune homme.

Du bon hockey… garanti

Vice-président du tournoi, Martin Bazinet a pour sa part garanti du bon hockey aux amateurs qui franchiront les tourniquets de l’aréna Jacques-Chagnon à compter de lundi.

« On a d’excellentes équipes dans toutes les catégories (AAA, AAA relève, AA, BB, A et B), a-t-il lancé. Mais j’aime beaucoup la classe AAA relève en raison du retour de la formation championne de l’an passé, le Boston Junior Eagles, et la présence de deux des trois meilleures équipes au Québec, soit le Noir et Or de Mortagne et les Vics. »

Les Vics ont d’ailleurs remporté le tournoi de Longueuil en novembre. À noter qu’ils sont dirigés par le Waterlois Benoît Roy. 

Les Élites de Beauce-Appalaches, dans le AAA, et le Sting d’Ottawa, dans le BB, débarqueront quant à eux à Waterloo pour défendre leur titre.

Les Vics pee-wee AA, qui viennent de remporter le tournoi de Saint-Hyacinthe, comptent aussi parmi les équipes de la région à surveiller.